Search
mardi 24 mai 2022
  • :
  • :

Floréal au Phény : poésie, musique & littérature pour célébrer le printemps Dimanche 15 mai à partir de 10 h 00

image_pdfimage_print

floreal livre marc bernard

Floréal à l’ancienne école du Phény aura lieu 15 mai prochain. Comme toujours, retrouver de nombreuses animations. Cerise sur le gâteau cette année, le livre sur la vie paysanne et les écoliers au Phény au siècle dernier sera dévoilé. Cet ouvrage  est l’œuvre de Marc BERNARD avec des illustrations de Célia Tisserant.

Pour ceux qui ne peuvent pas être présents le 15 mai, mais qui souhaitent réserver le livre, ils le pourront en contactant Alain Tisserant (Bon se souscription et plus d’informations en téléchargement ici : FLYERBLivret).

Après l’hommage, lecture de poèmes très variés, allant de Prévert à Grand Corps malade en passant par Barbara. Daniel  Genatio et Lola Chwaliszewski joueront quelques morceaux de musique.

A l’occasion de cette édition, un hommage sera également rendu à Maurice Léonard et René Roth.

L’apéritif sera offert par l’association.

Repas partagé pour ceux qui le souhaitent (à vous de apporter quelque chose à manger/boire pour le partager en toute convivialité).

Floréal – le dimanche 15 mai 2022 de 10 h à 12 h dans l’ancienne salle de classe de l’École du Phény.

Entrée libre




3 réactions sur “Floréal au Phény : poésie, musique & littérature pour célébrer le printemps

  1. Jean-Paul Petit

    Nostalgie…
    Autrefois, il y avait des enfants dans les écoles, des vaches sur les pâturages, des jonquilles dans les prés.
    Aujourd’hui, le béton couvre les coteaux, des meutes de touristes avinés braillent dans les rues et les chalets, ça pétarade de partout.
    Plus d’écoles, partant plus d’enfants, donc plus d’avenir. Gérardmer ville de vieux où seul le cimetière s’agrandit.
    Qui a dit « c’était mieux avant »?

    répondre
    1. Schmit

      Je fais partie des gens qui disent : « C’était mieux avant! »
      Quand les touristes venaient dans notre ville pour apprécier ce site encore protégé, son calme, sa verdure, ses jonquilles qui faisaient que Gérardmer était encore une Perle! Ces touristes là, on les appréciaient!
      Comme vous le décrivez si bien, notre Perle est bien malmenée et est devenue un champ de foire, entre pollution visuelle et sonore!
      De plus quand on voit ces chalets de location à grande capacité tous dotés de spa ou ces locataires (entre autres) s’y installent pour picoler alors que l’eau va devenir une denrée précieuse!
      Cela pourrait bientôt s’appeler : du pillage de nos ressources d’eau !
      Au nom de quoi doit on accepter cela encore longtemps ??
      Comme vous le soulignez, notre population vieillit faute de donner à nos enfants la chance de pouvoir encore y vivre. Notre ville se vident de ses habitants, c’est un constat bien triste !

      répondre
  2. Thomas

    Que tous les plaignants loueurs de chalets, de meublés lèvent le doigts !!! Faites ce que je dis, faites pas ce que je fais

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.