Search
dimanche 29 mai 2022
  • :
  • :

Paris 2024 – Gérardmer « base arrière de la préparation physique » Une plaque pour officialiser le label "Ville Sportive Grand-Est 2022-2026"

image_pdfimage_print

label J.O Gérardmer (7)

Samedi après-midi, en préambule de la journée sportive « Jouons LABEL ensemble », la Ville de Gérardmer avait le plaisir de dévoiler une plaque signalant l’obtention du label « Ville Sportive Grand-Est 2022 – 2026 » le 26 février dernier. Une évidence alors que les prochains J.O approchent à grands pas…

label J.O Gérardmer (5)

Une plaque aux couleurs de l’ASG, et le meilleur c’est que ce n’était même pas prémédité, il s’agit du code couleur choisi pour toutes les plaques du label.

Il y avait foule et surtout de nombreux élus et officiels au bord du lac cet après-midi pour inaugurer cette plaque. Un nouvel ornement dédié à un label qui, rappelons-le, a pour objectif de valoriser et récompenser les collectivités locales qui développent des politiques volontaristes pour promouvoir l’activité physique et sportive sur leur territoire. Et pour promouvoir cette activité, la Ville de Gérardmer met les bouchées doubles depuis de nombreuses décennies maintenant, que ce soit en matière d’infrastructures, de soutien technique aux associations sportives, ou encore de soutien financier, le premier magistrat rappelant que 2 millions sont investis chaque année dans le sport. Et le jeu en vaut la chandelle : la commune affiche près de 4 000 licenciés (dont plus de 60 % de Gérômois) répartis dans 45 clubs et associations sportives particulièrement dynamiques qui peuvent s’appuyer sur des bataillons de bénévoles toujours fidèles au poste.

label J.O Gérardmer (6)C’est également en leur honneur que cette belle journée était organisée, et c’est tout naturellement que le maire a tenu à remercier ces membres et présidents de clubs dont un bel échantillon étaient présent : « Ce label est la reconnaissance du travail effectué et d’un engagement qui ne date pas d’aujourd’hui. (…) C’est important car cela apporte les valeurs du sport à la jeunesse et une représentation de notre territoire au-delà des frontières communales » ajoute Stessy Speissmann qui, en parlant de travail, n’a pas manqué de saluer celui des deux chevilles ouvrières de cet événement : Lisa Perry du service des sports, et son homologue du service communication en la personne de Jeanne Depa. Le tout sans oublier les 3 adjointes aux sports, « car le sport est porté par des femmes à Gérardmer » rappelle le maire : Karine Bédez, actuellement en fonction et qui a succédé à Nadine Bassière, et enfin une pensée affectueuse à Huguette Dorneau qui a également occupé cette fonction et qui nous a malheureusement quittés.

Pour sa part, Jean-François Wust, n’a pas tari d’éloge sur Gérardmer et sa politique sportive : « Au niveau du Comité Départemental, quand on a vu le dossier de Gérardmer, on s’est dit que c’était une évidence, on s’est même demandé comment ça n’avait pas été fait avant ! (…) Le sport à Gérardmer est synonyme de citoyenneté et de mixité, il se déroule dans le respect total des valeurs de la République » déclare le président du Comité Départemental Olympique Sportif des Vosges. Ce dernier qui a souhaité que la perle des Vosges soit « une base arrière pour la préparation des J.O de Paris 2024 » afin que les Gérômois puissent mettre leur pierre à l’édifice.

Bref, Gérardmer, une ville qui a tout en matière de sport, le full package comme on dit : le sport loisir, le sport santé, la compétition, mais aussi les valeurs, le rayonnement… Que demander de plus !

label J.O Gérardmer (8)




10 réactions sur “Paris 2024 – Gérardmer « base arrière de la préparation physique »

  1. LAVEST

    « Bref, Gérardmer, une ville qui a tout en matière de sport, le full package comme on dit : le sport loisir, le sport santé, la compétition, mais aussi les valeurs, le rayonnement… Que demander de plus » ==>
    Simplement… espérons une piste d’athlétisme pour la pratique du sport olympique n’1…

    répondre
  2. Moi

    Ouai superbe on coupe tous les arbres et rien a foutre en plus une patinoire en plastique ha laisser moi rire je ne comprends pas pourquoi une ville de sport alors qu’on s’en fout de tout

    répondre
  3. Moi

    Ha oui et on a beau faire des pistes cyclables les cyclistes ne roule même pas dedans donc ils faut arrêter se que je veux dire dans le commentaire précédent s’est que on fait tous pour le tourisme et pas grand chose pour les habitants donc il faut arrêter tous cela

    répondre
    1. Fausto Coppi.

      Vous n’avez pas tout à fait tort.
      Peut etre aussi parce que certaines de ces pistes sont souvent souillées par du gravillon et du sable ( Rond point du saut des cuves. Entre autres..).

      répondre
      1. Fausto Coppi.

        Cela dit, tous les habitants beneficient de l’ensemble des infrastructures mises en place, pour, ou grace au tourisme.

        répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.