Search
dimanche 29 mai 2022
  • :
  • :

Réaménagement du quartier Kléber : la première pierre est posée Un programme sur 8 ans mené par Vosgelis qui débute avec la rénovation de 3 anciens bâtiments et surtout le chantier de construction de 8 logements locatifs

image_pdfimage_print

quartier Kléber chantier programme Vosgelis (1)

 

Ce jeudi 5 mai, les représentants de Vosgelis ainsi que le maire de Gérardmer et les conseillers départementaux du canton se sont réunis pour procéder symboliquement à la pose de la première pierre d’un chantier de construction en plein cœur du quartier Kléber. Chantier qui fait partie du Plan de relance Vosgelis qui comprend 361 logements rénovés sur le département.

Fabrice Barbe, directeur général e Vosgelis

Fabrice Barbe (au 1er plan), directeur général de Vosgelis.

Cet événement vient marquer la concrétisation d’un programme majeur de réaménagement du quartier qui a débuté fin 2020 en s’appuyant sur le fameux Plan Relance amorcé par l’Etat. Ce programme budgétisé à 30 millions d’Euros devrait s’étaler sur 8 ans, comprenant un volet environnemental important (via une isolation soignée notamment) tout en s’attachant à revisiter l’aménagement de l’espace public avec « quelque chose de très urbain et de très vert à la fois » précise le directeur général de Vosgeslis Fabrice Barbe. Et d’ajouter : « Ce n’est pas seulement la première pierre d’un bâtiment. Le quartier Kléber est un quartier spécifique, adossé au lac et qui comprend 168 logements construits dans les années 60. Ce projet prouve qu’il y a encore de la place pour le logement social à Gérardmer et que l’on peut loger tout le monde. (…) Il y a ici des habitants qui sont particulièrement attachés à leur quartier mais qui disposent de ressources limitées, c’est important qu’ils puissent rester ici, proche du centre-ville où ils se sentent bien. Et il est important de préciser qu’au terme de ce projet, il n’y aura pas d’augmentation de loyer et que les travaux engagés feront baisser leur facture énergétique. Nous allons donc pouvoir leur redonner un peu de pouvoir d’achat, ce qui est important dans le contexte actuel. » Avec en plus la destruction de deux bâtiments qui seront remplacés par des bâtiments plus modernes, le quartier passera à un total de 221 logements d’ici 2030.

« C’est un quartier spécifique qui méritait et nécessitait un développement ambitieux, pour aller plus loin, plus haut, avec des constructions adaptées aux seniors et aux PMR. (…) Je tiens à remercier Vosgelis pour ce projet global qui apporte une réponse concrète à la problématique du logement que connaît Gérardmer avec notamment une flambée des prix de l’immobilier. (…) Ce projet permet de répondre à la demande locale et je crois que l’on peut dire que c’est de l’argent investi à bon escient dans le cadre du Plan Relance » a quant à lui déclaré le maire Stessy Speissmann. Il faut également ajouter que ce plan de réaménagent joue la carte de l’insertion en lien avec Pôle Emploi puisque plusieurs récents pensionnaires de CFA BTP sont actuellement sur le chantier. Enfin, une locatrice d’un des bâtiments en cours de rénovation va se voir proposer d’intégrer le bâtiment en cours de construction, plus adapté à ses besoins étant donné son âge et sa mobilité. Il est même envisagé de créer un poste de gardien d’immeubles une fois que le programme arrivera à son terme…




3 réactions sur “Réaménagement du quartier Kléber : la première pierre est posée

  1. Ouille

    Priorité fait loi.
    Vu la difficulté pour les jeunes qui ont un emploi dans notre vallée de trouver à se loger, esperons que ces logements seront reservés en priorités à ceux qui travaillent sur Gerardmer.

    répondre
  2. Beuzelin

    Avant de penser à construire de nouveaux bâtiments il faudrait peut être penser à réhabiliter les petit bâtiment car vogelis ne pense qu au grand bâtiment car cela leur rapporte plus, mai les locataires des petits bâtiments son les oublier. 11 a s qu ont attends d avoir des volets correcte et une isolation digne de ce nom.vogelis est au courant de notre situation mai ne fais rien. Donc nous locataire de ces petits bâtiments allons lancer une pétition pour nous faire connaître auprès d eux car ils nous ignorent

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.