Search
dimanche 29 mai 2022
  • :
  • :

SOS Massif des Vosges dénonce un nouveau projet d’aménagement « Au sommet du Hohneck, bientôt un Casino, une piste de karting et un centre commercial » ?

image_pdfimage_print

L’association SOS Massif des Vosges dénonce dans un communiqué un nouveau projet d’aménagement concernant les sommets vosgiens. La création d’un « circuit pour fauteuils d’handicapés ». L’association alerte : « S’il se réalisait, cet aménagement supplémentaire, après avoir défiguré et artificialisé un site naturel protégé ». 

Découvrez l’intégralité du communiqué ci dessous :

Communiqué de SOS Massif des Vosges

• Après avoir multiplié les places de parking sur le sommet du Hohneck

• Après avoir élargi et goudronné par petites touches la route d’accès pour créer des places de stationnements supplémentaires

• Après avoir « restructuré » et « aménagé » les sentiers d’accès fortement dégradés

Nous constatons aujourd’hui

• Une saturation du parking les jours de beau temps et un stationnement sauvage allant parfois jusqu’à bloquer l’accès

• Des voitures stationnées tout au long de la route

• Une explosion des dégradations de la chaume et des sentiers tout autour du sommet transformé lui même en terrain vague ou quelques graminées tentent vainement ici et là d’exister.

– Confronté à ce site exceptionnel dont la dégradation se poursuit et s’accélère et devient une zone de désolation,

– Confronté à l’inefficacité criante de toutes les décisions qu’il a prises et de toutes les actions qu’il a entreprises jusqu’alors, le Parc Naturel Régional des Ballons des Vosges décide de prendre le problème à bras le corps et d’appliquer la même méthode pour refaire les même erreurs, mais cette fois ci, connecté en mode grandiose.

Le Parc a donc décidé de procéder au « réaménagement » et à la « restauration » du sommet et de ses abords, puis de « restaurer » les sentiers d’accès au sommet.

Les termes employés laisseraient penser qu’une fois de plus le Parc se complaît dans ses erreurs et son tropisme routinier, et qu’après quelques petits travaux pompeusement inaugurés et généreusement médiatisées, les choses redeviendraient comme avant jusqu’à la prochaine fois.

Il n’en est rien, derrière le terme de « réaménagement » se dissimule un projet de création d’un circuit pour fauteuils d’handicapés zigzagant au départ du parking sur le sommet pour accéder sur une plate-forme surplombant le cirque glaciaire du Wormspel et passant dans les chaumes du côté de la Réserve naturelle du Frankenthal-Missheimle.

Un cabinet d’architecture Géromois ayant déjà été sollicité sur ce projet à ce jour. S’il se réalisait, cet aménagement supplémentaire, après avoir défiguré et artificialisé un site naturel protégé, ne fera qu’aggraver sa dégradation et exigera à n’en pas douter la création de places de parkings supplémentaires. Qu’on ne nous oppose pas l’argument de l’accès pour les handicapés, nous pensons qu’ils sont en droit, au même titre que les valides, de bénéficier des beautés de la nature, il existe d’ailleurs déjà pour cela des fauteuils tous terrains adaptés.

Le prétexte de l’accès aux handicapés n’est en réalité qu’une misérable tentative de justifier la furie d’aménagements artificiels portée par les offices de tourisme, le Parc et les collectivités dont la politique à très courte vue mène tout droit au gouffre.

Devant de tels projets insensés qui ignorent totalement les réalités de notre monde et contribuent à nous précipiter chaque jour un peu plus vers la catastrophe, il est plus que temps de faire preuve de détermination et si possible d’un peu d’intelligence. Concernant le sommet du Hohneck, une des solutions consiste à fermer la route d’accès aux véhicules à moteur. Solution qui devait déjà être mise en œuvre il y a plus de 30 ans mais qui malheureusement a été différée pour d’obscures raisons ! Afin de ne pas les pénaliser, une navette pourrait transporter au sommet les personnes à mobilité réduite.

SOS Massif des Vosges appelle les amoureux du massif, de la nature et des paysages à s’opposer par tous les moyens à cette nouvelle folie, sans quoi, ce qui est annoncé dans le titre, pourrait bien un jour se réaliser.




7 réactions sur “SOS Massif des Vosges dénonce un nouveau projet d’aménagement

  1. THOMASK

    Une voiture à l’arrêt pollue moins qu’une voiture qui roule.
    Voilà un argument indiscutable pour les partisans de l’immobilisme du pseudo SOS MDV

    répondre
  2. Lili

    Plus rien ne m’étonne….bientôt un parc d attraction en plein centre ville de gerardmer….comment peut on imaginé de telles choses..

    répondre
  3. Dautel

    Il faudrait déjà plus de gendarmes pour veiller à c’est qu’il y ait moins de dégradation,et non à plus de parking et encore moins à un casino,on marche sur la tête

    répondre
  4. ROBERT

    REGLEMENTATION BRUIT.
    Epérant que nos hautes instances municipales, départementales,régionales et nationales n’ont pas oublié les promesses faites concernant les bruits émis par des engins qui ne respectent pas le seuil de décibels réglementaire.
    Souhaitant que la gestation de ces lois ne dépassera pas celle de l’éléphant qui dure 22 mois !!!!!

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.