Search
dimanche 3 juil 2022
  • :
  • :

SOS Massif des Vosges poursuit sa mobilisation « pour la quiétude et la sécurité dans le massif des Vosges » Pique-nique et marche protestataire dimanche 26 juin au Col de la Schlucht

image_pdfimage_print

Route-des-Crêtes

SOS Massif des Vosges ne compte pas baisser les bras et poursuit sa mobilisation. Le dimanche 26 juin prochain, à partir de 10h, une marche et un pique-nique géant protestataires sont organisés au col de la Schlucht par le collectif, en partenariat avec Alsace Nature et les associations regroupées dans le collectif pour la quiétude et la sécurité dans le massif des Vosges. La marche, qui pourra se faire à pied, à vélo ou à cheval, empruntera la Route des Crêtes depuis la Schlucht jusqu’au Tanet, où aura lieu le pique-nique, avant de revenir au point de départ.

« Après les pétitions et mobilisations de SOS Vosges, puis du Collectif Grand Ballon et Crêtes et maintes associations, cela fait 2 ans que notre Collectif pour la quiétude et la sécurité dans le massif s’est créé vu l’exaspération toujours croissante, dont les autorités ne semblent toujours pas avoir pris conscience; depuis, après que le Haut Rhin eut expérimenté quelques radars de bruit sans qu’à ce jour aucun bilan n’ait été publié, après que le Préfet des Vosges eut financé à grand frais un séminaire “Nudge” qui a sombré dans l’anecdotique et le ridicule, après toutefois qu’ici et là, quelques opérations coup de poing de contrôle de bruit et de vitesse furent diligentées, rien de significatif n’a changé et les riverains et usagers du massif continuent de subir les mêmes nuisances » estime SOS Massif des Vosges.

Le collectif veut « montrer aux autorités politiques et administratives qu’il est plus que temps de prendre des décisions fortes et efficaces. […] Nous demandons qu’enfin des mesures structurelles efficaces et durables soient mises en place pour rendre au massif des Vosges son caractère paisible et naturel. […] Il est plus que temps de comprendre que la transformation du massif en circuit de vitesse et d’expérimentation pour les motos et les voitures de sport anciennes ou modernes, en plus des nuisances inacceptables qu’elle inflige aux riverains et aux usagers, décourage les potentiels visiteurs français ou étrangers. Un comble pour un massif qui fait du tourisme familial un axe majeur de son développement ! »

SOS Massif des Vosges revendique ainsi la fermeture de 2 tronçons de la Route des Crêtes aux moteurs, du col de la Schlucht au col du Calvaire et la route d’accès au Hohneck ; la limitation à 40km/h sur les routes d’accès aux cols ; l’installation de radars de bruit et de vitesse dans les vallées et sur les crêtes.

Les propositions du collectif sont présentées et détaillées dans le texte « Massif des Vosges : bruits, nuisances, insécurité, la révolte gronde… », et une pétition en ligne est accessible ici.

J.J.

SOS_Massif_Vosges_Marche_Pique-Nique_Protestation




9 réactions sur “SOS Massif des Vosges poursuit sa mobilisation « pour la quiétude et la sécurité dans le massif des Vosges »

  1. THOMASK

    Qui est derrière cet abracadrabrantesque collectif SOS massif des Vosges dont Gerardmer infos aime se faire le relais ?

    répondre
  2. Laurent Beria

    C’est bien.
    Des revendications argumentées, intelligentes et mesurées.
    (Ça change des discours fascistes habituels )

    répondre
  3. Metzger Jean-Sébastien

    Bonjour,
    Je suis de tout cœur avec vous contre ces nuisances sonores en espérant que cela porte c’est fruit un jour, car ça devient vraiment du n’importe quoi dans les Vosges
    Moi qui randonne pas mal dans les Vosges très tôt, et quand j’entends commet ils montent ils ont vraiment de la chance
    Car l’être Humain ne se rend plus compte de ce qu’ils font subir à la faune et la flore vraiment dommage
    Courage à vous

    répondre
    1. Pat

      Aucunes des actions n’ont portées leurs fruits car elles sont infondées ! Ne faites pas une généralité de quelques exceptions ….

      répondre
      1. Giacomo Agostini

        Allez vous promener en journée à Longemer lors des beaux week end printaniers ou estivaux , la resonnance des 2 roues dans ce fond de vallée est permanente et insupportable.

        répondre
    2. cbt

      Moi qui randonne aussi très tôt sur les crêtes et aux alentours les weekend, je n’entend pas de bruit avant 9 heures du matin.
      Je démarre mes randonnées vers 5h30 -6heures .
      Je fais bien sûr cela pour ne pas être dérangé en journée par le bruit des motards.

      répondre
      1. Schmit

        Insupportable en effet le vromlbissement de certains motards..Enfin, pas tous! Il y a des motards intelligents qui en ont pris conscience et qui respectent les autres… Les motards font faire du bruit à leur engin pour être vus ! comme un gosse qui montre son beau joujou… La visite technique bientôt obligatoire pour eux ne servira pas à grand chose… Ils rebricoleront leur chicane après visite technique pour refaire du bruit…
        Des sonomètres un peu partout les dissuaderaient peut-être ??
        Le bien vivre ensemble est bien difficile à faire rentrer dans certaines têtes…

        répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.