Search
mercredi 17 août 2022
  • :
  • :

CCGHV : une année de transition pour le transfert des compétences assainissement et urbanisme Plusieurs communes concernées

image_pdfimage_print

La Communauté de Commune Gérardmer Hautes Vosges continue à se structurer au fil des conseils avec un peu plus d’une vingtaine de points à l’ordre du jour ce mercredi 29 juin pour une séance rondement menée à la veille des vacances.

D. DescoupsDeux points importants sont d’abord à mettre en exergue concernant le transfert des compétences assainissement et urbanisme qui vont revenir à l’intercommunalité (ou devrait-on dire reviennent légalement depuis le début de l’année). Considérant qu’une année de mise en place est laissée à la CCGHV et aux communes qui la composent, concernant l’assainissement, il a été proposé et validé à l’unanimité de laisser en place (par approbation de principe) le syndicat intercommunal de la Vallée des Lacs jusqu’à la fin de l’année 2022 avant de reverser la totalité de la compétence à l’intercommunalité.

Situation quasi similaire concernant la compétence urbanisme, comme l’explique le président de la CCGHV : « Concernant l’urbanisme, nous sommes toujours dans l’attente de directives précises de la part de la Préfecture. Nous sommes dans une année de souplesse, mais légalement, c’est la communauté de communes qui est désormais compétente, mais nous devons avancer, plusieurs communes ont entamé des procédures dans ce domaine, à l’image des 2 communes concernées par des votes ce soir. Qui peut le plus peut le moins et nous devons donc valider, prendre acte officiellement que la communauté de communes reprend les procédures en cours concernant les communes de Liézey et Réhaupal. Concernant Xonrupt, Gérardmer et Granges-Aumontzey, il manquait quelques éléments pour voter ce soir, c’est pourquoi une séance exceptionnelle sera programmée le 11 juillet prochain pour procéder au vote. Il convient néanmoins de préciser que nous nous inscrivons dans une volonté d’aller dans le même sens que les communes qui ont entrepris les procédures, à l’image du PADD de Liézey qui vient d’être déposé » a précisé Stesy Speissmann. Des propos prolongés par le maire de Réhaupal Eric Tisserant, ainsi que par son homologue de Liézey Damien Descoups : « Le PADD (Plan d’Aménagement et de Développement Durable) est un document important qui définit des grandes orientations qui devront ensuite trouver une traduction concrète, notamment dans le PLU » explique ce dernier.

5 grandes orientations ont été dégagées : Offrir des conditions adaptées pour accueillir de nouveaux habitants à Liézey. Préserver l’authenticité du territoire et son caractère affirmé de moyenne montagne au travers de projets urbains de qualité. Préserver les paysages dans leur rôle de valorisation, d’image positive et attractive d’un territoire de moyenne montagne vosgienne. Inscrire la préservation de l’environnement, de la ressource en eau et de la biodiversité locale dans les décisions d’aménagement. Conforter la dynamique économique locale en offrant des conditions adaptées pour pérenniser l’existant et accueillir de nouveaux projets. « Nous allons donc pouvoir travailler sur le PLU pendant 2 ans ! » conclu Damien Descoups.

 




3 réactions sur “CCGHV : une année de transition pour le transfert des compétences assainissement et urbanisme

  1. Sylvain

    Depuis la scission la comcom avance. Si l on regarde sur l autre vallée, le constat est bien différent ! A ce posé la question si les élus de la vallée de la Bresse sont compétents ? Pourtant ils peuvent s appuyer sur pratiquement le double d agents. Mais que font ils ces agents ? Ils protestent contre leurs conditions de travail !
    Il est temps d arrêté de recruter des petits chefs , des chargé de ceci de cela un coordinateur de piscine, la piscine de La Bresse n a jamais aussi mal fonctionné, il y a même un chargé de communication qui ne communique rien. Un nouveau siège à Cornimont où je ne vois pas où les futurs agents y trouveront de la place. Une usine en délabrement ect..
    Je crain que le transfert des compétences eau et urbanisme ne soit encore un fiasco et la création de nouveaux postes d agents.
    La mutualisation devait réduire le nombre d agents?
    Notre comcom n a aucune utilité.

    répondre
    1. ETIENNE LAURENT

      A mon avis vous confondez CCHV dont dépend La Bresse ou le siège est effectivement à Cornimont et la CCGHV dont le siège est à Gérardmer.

      répondre
      1. Sylvain

        Non justement,
        Gérardmer avance , la cchv brasse du vent.
        Pratiquement le double d agents pour moins de résultats ! Les recrutement des la cchv se font que dansl administratif et nos déchèteries sont fermés,manque de bras. La piscine de la Bresse est ouverte et entretenue avec parcimonie ! Il manque de vrais agents au service du public. essayé de joindre la comcom l après midi, impossible ! La communication est inexistante , l’usine de saulxures tombent en lambeau , le nouveau siège social sera trop petit avec les futurs compétences . À part ça tout va bien !
        Mais que font nos agents et nos élus ?

        répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.