Search
dimanche 3 juil 2022
  • :
  • :

SOS Massif des Vosges – Marche et pique nique protestataire le dimanche 26 juin Communiqué

image_pdfimage_print

marche SOS massif des Vosges 26 juin« Après les pétitions et mobilisations de SOS Vosges, puis du Collectif Grand Ballon et Crêtes et maintes associations, cela fait deux ans que notre Collectif pour la quiétude et la sécurité dans le massif s’est créé, vu l’exaspération toujours croissante dont les autorités ne semblent toujours pas avoir pris conscience ; depuis, après que le Haut Rhin eut expérimenté quelques radars de bruit sans qu’à ce jour aucun bilan n’ait été publié, après que le Préfet des Vosges eut financé à grand frais un séminaire « Nudge » qui a sombré dans l’anecdotique et le ridicule, après toutefois qu’ici et là, quelques opérations « coups de poing » de contrôle de bruit et de vitesse furent diligentées, rien de significatif n’a changé et les riverains et usagers du massif continuent de subir les mêmes nuisances. « SOS Massif des Vosges » « Alsace Nature » et le « Collectif pour la quiétude et la sécurité dans le Massif des Vosges » appellent à une :

Marche et Pique-nique géant de protestation
Départ dimanche 26 juin à 10h00 au col de la Schlucht
La marche empruntera la route des crêtes de La Schlucht jusqu’au Tanet où nous piqueniquerons
avant de revenir à notre point de départ. Le trajet pourra se faire à pied, à
vélo ou à cheval.

Nous exigeons qu’enfin des décisions fortes et efficaces soient mises en place pour rendre au Massif des Vosges son caractère paisible et naturel, telles que :
– Fermeture de deux tronçons de la Route des Crêtes aux moteurs : du col de la Schlucht au col du Calvaire et la route d’accès au Hohneck
– Limitation à 40Km/h sur les routes sommitales et 60km/h sur les routes d’accès aux cols
– Installation de radars de bruit et de vitesse dans les vallées et sur les crêtes
Il est plus que temps de comprendre que la transformation du Massif en circuit de vitesse et d’expérimentation pour les motos et les voitures de sport anciennes ou modernes, en plus des nuisances inacceptables qu’elle inflige aux riverains et aux usagers, décourage les potentiels visiteurs français ou étrangers, un comble pour un massif qui fait du tourisme familial un axe majeur de son développement !
Une pétition a été mise en ligne, elle peut être signée et/ou téléchargée à cette adresse.
Nous appelons les riverains, les usagers du Massif, les élus locaux, les associations de protection de la nature, d’usagers (associations de marcheurs, cyclistes etc.) à rejoindre le collectif et à relayer cet appel. »




10 réactions sur “SOS Massif des Vosges – Marche et pique nique protestataire le dimanche 26 juin

  1. THOMASK

    Deux fois la même annonce en une semaine !
    N’y aurait-il personne pour adhérer aux idées farfelues de ce pseudo collectif ?

    répondre
  2. Bidule

    C’est tous les jours que cette annonce devrait paraître!!!!!!!!!!
    THOMASK est encore un de ceux (ou celle), trop nombreux, qui adore faire chier le monde et les riverains en particuliers, avec leur moto ou auto , au pot d’échappement  » bricolé »!!!!!!!!!!!!!!!!

    Alors soyez nombreux au pique-nique du 26 juin 2022!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    répondre
  3. François GUY

    Bonjour. Juste quelques lignes pour rappeler que l’espace public appartient à tous, tous signifiant que personne ne doit « exiger » quoi que ce soit le concernant et que tout le monde doit le « respecter ». Partant de ce principe là et faisant confiance à tout citoyen pour garder un esprit républicain et éviter tout débordement, il devient inutile d’instaurer des « interdictions ». La liberté, même si elle s’arrête là ou commence celle des autres, est à ce prix et c’est un bien fondamental que nos ancêtres ont défendu de très nombreuses fois. Alors respectons les !

    répondre
  4. Haltata

    A part souhaiter des interdiction, des sanctions et protester… quelles sont les actions concrètes de ce collectif pour agir significativement sur la préservation de la faune, de al flore, du climat ?
    Je veux dire : à part se regarder le nombril pour taper sur les motocyclistes, les vététistes et ceux qui ne marchent pas droit… Est-ce que ce collectif a bien conscience que son énergie pourrait être bien mieux employée à agir avec des organisations sérieuses, qui, elles, font un vrai travail ?
    Le changement climatique et les menaces sur nos environnements et nos santé sont d’ordre global : en quoi mettre des einièmes panneaux d’interdiction et attiser les rancœurs entre usagers est vraiment pertinent aujourd’hui ?

    tout ceci n’est que de la haine sous couvert de bon sentiments.

    répondre
  5. Jeff

    Comme nous étions 5000 motard à Belfort nous allons demander l’entrée de la moto dans les col comme patrimoine sensoriel.
    En effet il y a une loi qui vient de passer qui date de 30 janvier . Pour remettre à la page ses petit râleur .
    Car il ne faut pas oublier que c’est l’intérêt de l’ensemble avant l’intérêt particulier. Alors obamo à votre pique-nique vous serez à peine 150 alors que nous on se réunit à plus de 5000 chercher l’erreur qui fait le bazar
    ?

    répondre
    1. Giacomo Agostini

      Le patrimoine sensoriel des campagnes ce n’est pas quelques olibrius en mal de decibels et de poignée dans le coin sur des routes ouvertes.
      Pour ça il y a des circuits.
      Vivement la mise en place de plus de controles de vitesse et de bruit pour ces allumés egoistes.

      répondre
  6. ROBERT

    150 contre 5000 quelle comparaison !!
    Pour le bien être de TOUS, il faut que chacun prenne conscience de ne pas géner les autres.
    Pour faire comprendre à certains motards et automobilises bruyants, l’idée serait de défiler dans leurs quartiers avec des engins bruyants en guise de réveil.

    répondre
    1. Jean-Paul Petit

      Mise à jour pour Baizmont:
      A Gérardmer, la rue du 20, dite aussi rue du vin rapport aux bistrots sympas qui se trouvent à l’entrée et à la sortie de ladite zone est devenue la rue du zéro pour tout l’été. Plus d’autos, tourisme oblige.
      Boire ou conduire, il faut choisir. L’été sera torride.

      répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.