Search
mercredi 17 août 2022
  • :
  • :

Un plan de prévention et de contrôles de grande envergure déployé cet été dans le massif des Vosges "Prévention & protection n'importe-où dans le massif"

image_pdfimage_print

Prefet Schlucht Vosges Seguy (4)

Samedi après-midi, branle-bas de combat du côté du col de la Schlucht où le Préfet des Vosges M. Yves SEGUY avait choisi de présenter le plan de prévention et de contrôles dans le massif des Vosges en invitant l’ensemble des services concernés ainsi que son homologue haut-rhinois, représenté pour l’occasion par Stéphane Chipponi, sous-préfet de Thann-Guebwiller.

Sur place, on retrouvait donc les représentants des Sapeurs-Pompiers, de la Gendarmerie, de la Police Nationale, mais aussi les agents des réserves naturelles de l’ONF et du Conservatoire d’Espace Naturels (CEN) Lorraine, sans oublier le Parc Régional des Ballons des Vosges représenté par son directeur Olivier Claude. Un plan qui s’affiche donc comme un travail d’équipe animé par une synergie entre ‘ensemble de ces services afin que l’été se déroule pour le mieux grâce « à une politique de prévention et de contrôle dans le massif, que ce soit côté Vosges comme côté Haut Rhin puisqu’il y a des actions et des contrôles coordonnés sur les deux départements » précisait ainsi M. Le Préfet des Vosges. Des propos que prolongent Stréphane Chipponi : « Il ‘n’y a pas de frontières dans le massif, mais un travail commun, et pour cela il nous faut appliquer les mêmes méthodes, travailler ensemble ».

Ce plan d’envergure illustre donc « une volonté d’interpeler le public sur les enjeux en matière de sécurité, mais aussi de biodiversité, de respect des zones protégés et de quiétudes, (…) la nécessité d’adopter la bonne attitude mais aussi la notion de partage. Beaucoup d’erreurs et d’infractions sont commises par méconnaissances de ces enjeux » ajoute M. Le Préfet. Partage du massif et de son attrait, de ces paysages, mais aussi partage de la route également, Yves Séguy évoquant ainsi brièvement le cas spécifique de la route des crêtes, « plus un itinéraire de balade que de circulation intensive. (…) Avec la technicité des uns, les moyens et les compétences des autres, nous pouvons fournir protection et prévention n’importe où dans le massif, à pied, en vélo, à cheval, avec différents véhicules ».

pompiers schlucht prefet vosgesCette année, de gros moyens sont donc mis en œuvre, avec un accent mis sur l’environnement et la prévention des risques d’incendie alors qu’un été caniculaire est annoncé, comme l’explique le colonel Larry Ouvrard, chef des pompiers des Vosges. 250 sapeurs-pompiers sont formés pour combattre les feux de forêt et différents dispositifs sont ainsi mis en place en amont en fonction des risques de sécheresse avec des patrouilles préventives. Pas de bivouacs, de cigarettes, de feux de camp, il faut veiller au grain et les autres services y contribuent largement, à l’image de la Gendarmerie charger de protéger le massif, qu’il s’agisse des gens ou de l’environnement. Le colonel Avy, Commandant du groupement de gendarmerie des Vosges, a ainsi rappeler l’importance de travailler en lien avec les autres services impliqués dans le plan pour prévenir « les comportements déviants ». Ajoutant que cette année, les opérations de contrôle des nuisances sonores seront multipliées, notamment concernant les deux roues (une opération de ce type était d’ailleurs en cours ce samedi).

Prefet Schlucht Vosges Seguy (3)Concernant les les agents des réserves naturelles (ONF représenté par Jean-Yves Boitte et CEN Lorraine représenté par Cyril Gérard), là aussi de nombreuses actions vont être menées visant à réduire tout ce qui peut nuire aux habitats naturels et à la quiétude de ces derniers : lutte contre la circulation illégale des véhicules terrestres motorisés, les cueillettes non autorisées à dimension commerciale dans les espaces à fort enjeu environnemental, le respect des réglementations concernant les loisirs et pratiques de nuit qui peuvent s’avérer particulièrement dangereuses et nuisibles (bivouacs, feux, randonnées en dehors des voies autorisées, introduction de chiens…). Et cette année, les deux structures peuvent à nouveau compter sur la fameuse brigade équestre mixte, un atout à bien des égards, qu’il s’agisse de mobilité ou de sensibilisation…

 




Une réaction sur “Un plan de prévention et de contrôles de grande envergure déployé cet été dans le massif des Vosges

  1. gisele

    c’est bien … que chacun fasse son travail !
    y’a pas besoin de faire de grandes conférences de presse pour expliquer ce qui doit être fait .. la communication ne suffit pas.. il faut agir !
    Dpt 88 ou 68 il ne devrait pas y avoir de différences de fonctionnement.. on est toujours en France, non ? :)

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.