Search
mardi 9 août 2022
  • :
  • :

Sécheresse : le réservoir du Grand Kerné potentiellement à sec dans 15 jours "La ressource en eau est le problème de tous"

image_pdfimage_print

lac gérardmer marché nocturneAlors que le maire de Gérardmer vient de signer un nouvel arrêté (lire notre précédent article ICI !) renforçant l’arrêté préfectoral concernant les usages non prioritaires de l’eau, le pire est sans doute à venir s’il n’y a pas une mobilisation générale sur cette problématique.

Ce jeudi matin, Stessy Speissmann a dévoilé les chiffres concernant les deux principaux secteurs qui alimentent la Perle des Vosges et certaines communes voisines. Attention, nous risquons d’être rapidement sur le gravier ! Concernant le réservoir du Grand Kerné (situé dans le secteur de la Trinité) qui alimente notamment les Xettes et La Droite du Lac ainsi que Xonrupt-Longemer  et Liézey, la production d’eau est de 264 m³ par jour pour une consommation quotidienne de 220 m³. La marge est très faible, elle est même critique. « Le réservoir du Grand Kerné pourrait tout simplement être à sec d’ici 15 jours. Et à ce moment là, qu’est-ce qu’on fait ? Un ballet de camions depuis l’autre secteur de Ramberchamp ? Ce qui poserait d’autres problèmes. (…) La ressource en eau est le problème de tous, il est urgent qu’il y ait une prise de conscience et que les modes de consommation évoluent, c’est valable autant pour les vacanciers que pour les Gérômois » déclare le premier magistrat.

Situé à Ramberchamp, l’autre secteur qui alimente Gérardmer mais aussi Le Tholy est lui aussi dans une situation plus que délicate : « Il y a deux puits. Le premier affiche 12,8 mètres de hauteur d’eau actuellement et on ne peut plus pomper d’eau lorsqu’il atteint la hauteur minimum de 11,5 mètres. Il était à environ 20 mètres il y a 10 jours, le niveau a considérablement baissé. Le deuxième puits affiche une hauteur d’eau de 16,3 mètres et peut continuer à être pompé tant qu’il est à une hauteur minimum de 9 mètres. Les réserves descendent bien plus vite que prévu à Ramberchamp. Heureusement, les industries qui sont de grosses consommatrices d’eau vont être en vacances à la fin de cette semaine, ce qui devrait soulager un peu la consommation sur ce secteur… » ajoute Stessy Speissmann. Ce dernier constate également que la commune a déjà dépanné en direct un particulier privé de toute eau, mais aussi une colonie de vacances (à hauteur de 4 m³) ou encore le GAEC du Grand Liézey (7 m³) afin d’abreuver les bêtes. « Et bien entendu, les communes voisines fournies en eau ont pris les mêmes arrêtés que Gérardmer ».

Réchauffement climatique, habitudes de consommation des touristes et des locaux, Gérardmer est donc sur le fil du rasoir et la municipalité continuera à se pencher sur la question à travers un plan territorial en lien avec l’Agence de l’Eau : « Nous devons aller plus dans la régulation et pour cela, pour être efficaces, nous devons rapidement établir un diagnostic pour savoir avec précision qui consomme et combien » déclare Stessy Speissmann