Search
mardi 9 août 2022
  • :
  • :

Tour de France : près de 500 gendarmes mobilisés dans les Vosges

image_pdfimage_print
Photo - Gendarmerie des Vosges

Photo – Gendarmerie des Vosges

 

Près de 500 gendarmes sont mobilisés pour assurer votre sécurité à l’occasion de la 7ème étape du Tour de France qui se déroule aujourd’hui dans les Vosges.

Le Tour entrera dans le département à Saint-Pierremont, et le quittera à Le Thillot, après avoir traversé Rambervillers, Bruyères, Gerardmer, La Bresse et Cornimont. Des fermetures de routes sont donc prévues sur le parcours de 11h30 à 17h.
Si vous avez prévu d’assister à la course, montrez-vous respectueux des coureurs et soyez prudents !



2 réactions sur “Tour de France : près de 500 gendarmes mobilisés dans les Vosges

  1. Rauscher nathalie

    VOila un Tour de France qui ne l’est plus depuis longtemps,de par un depart hors frontière,mais qui dans une conjoncture plus que compliquée, oblige des commerçants à fermer leur commerce puisque la ville prise en otage par son parcours…..et bien personnellement je trouve cela honteux….on va d’ici quelques semaines se rendre compte qu’il y avait du dopage,ces messieurs roi de la pedale,vont se faire des salaires de « ministre » pendant qu’à côté des gens agonisent du manque d’affluence….voilà la France d’aujourd’hui,on hurle après un gouvernement non voulu mais voté à la majorité mais pas perturbé par ce genre de manifestation coûteuse et néfaste à l’économie…..

    répondre
    1. Jacques Litaize

      Chère Madame, vous êtes totalement à côté de la plaque.
      Pour les régions traversées, pour les villes-étapes, les retombées économiques du TDF sont considérables et constituent un vrai pactole.
      Une étude menée après le départ du Tour à Brest l’an dernier a estimé à 7,5 millions les retombées au bénéfice de l’économie locale, soit un rapport de 3 € rapporté pour 1 € investi.
      https://www.bretagne.bzh/app/uploads/Adeupa-Synthese-impact-TDF.pdf
      Le TDF procure des revenus à des milliers de personnes, mais surtout du bonheur et des souvenirs à des millions de gens (dont moi, je l’avoue), attachées souvent depuis l’enfance à cette fête sportive, populaire et gratuite sans équivalent dans le monde. Le mois de juillet, c’est le TDF. Il n’y a pas que l’argent dans la vie.
      Quant à votre mépris affiché pour ces champions qui donnent le meilleur d’eux-mêmes en bravant le danger et qui vont au bout de la souffrance, je préfère taire ce que j’en pense.

      répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.