Search
mardi 27 sept 2022
  • :
  • :

« Oui oui, Revenons au vélo » ! Texte de François laubacher

image_pdfimage_print

bicycle-path-g5f4586fe8_1920En route, En rues et ruelles pour Gérardmer et ses environs, Pour ses montées de coteaux,  Des Xettes à la Trinité en passant par La Rayée et bien d’autres encore…

Qu’a-t- il été fait à Gérardmer pour les cyclistes depuis 10 à 15 ans alors que la pratique a fortement augmenté ?

Oui oui je vois bien à l’entrée de la ville mais point en ville …quelques décamètres de piste cyclable Est/Ouest, à largeur très variable… et à la protection quasi nulle puisque c’est juste une ligne blanche discontinue ( quand elle n’est pas effacée) qui matérialise la séparation des domaines….
 Nous sommes pourtant nombreux, très nombreux venant de tout l’horizon, de droite comme de gauche, des Hauts comme des  Bas, des loins du sport aux sportifs accomplis, des proches de la Nature ou non, des rouges après l’effort ou … bien avant, des jaunes devant l’effort,  aux bleus qui débutent ….,  (j’en suis …,)… à essayer d’utiliser nos deux roues pour nous déplacer dans Gérardmer ! Chaque lecteur de ce post est probablement cycliste ou connait une ou un proche qui l’est….
Par ailleurs…cela est désormais, et sans jeu de mots…, très… branché de circuler à vélo (électrique ou non)  pour des raisons évidentes qui n’échappent à personne… même si le dossard bobo est facile à affubler aux nouveaux cyclistes…
Qu’a-t-il donc été fait pour ces cyclistes depuis 15 ans ? …
 
 En effet… Même dûment  casqué,  ganté, bien chaussé et bien « rétroviseuré »…

Le danger rôde autour de nous , En ligne droite comme… Dans les virages…En montée comme.. En descente … Il n’est paradoxalement de havre de paix qu’arreté…  Ou loin. Très loin du flot de la circulation des autos et motos…
 Que de dangers en ville !
C’est ainsi que ce samedi 13 août au matin un cycliste montant la Rayée a failli, à un cheveu près… être renversé par un chauffard trop pressé qui montait en doublant le cycliste alors qu’un autre véhicule descendait…
C’est ainsi que la veille, un autre cycliste a lourdement chuté en percutant un de ces « éperons de trottoir  » installés pour matérialiser les « rétrécissements ralentisseurs » ou border les passages protégés.
 Ces éperons de tottoir sont, rappelons-nous, les premières réalisations du premier mandat de l’équipe municipale actuelle.
 Ils devront, tôt ou tard …,  être pour le moins adaptés voire enlevés si l’on veut favoriser la circulation des cyclistes dans Gérardmer…
 Citons le commentateur du Tour de France dont la Montée de la Rayée s’enorgeuillit, à juste titre, d’être une désormais classique, cet as du micro répète tout au long de la course pour ne pas dire à chaque virage … que les routes ou les rues sont un bien commun à respecter et surtout à partager avec équité entre les divers usagers que sont …  Des plus vulnérables… Aux plus vulnérants , …   les piétons,  les cyclistes, les motocyclistes ,l es voitures et enfin  les camions.
  Qu’attend-on pour le signifier et faire résonner voire raisonner en intra-muros ce qui se dit et s’écrit partout  « Gérardmer est une ville sportive » ?…
  Doit -on attendre un grave accident pour se pencher sur la circulation des cyclistes dans Gerardmer ????
Ne pourrait-on pas, par exemple, réserver préférentiellement aux cyclistes 2 axes perpendiculaires de la ville, N/S et E/O comme les rues Charles De Gaulle etMitterand le sont pour les piétons et  accessoirement pour les cyclistes.
Je dis accessoirement car il est très souvent illusoire d’emprunter à vélo ces 2 axes quand les piétons sont nombreux.
Ces 2 axes préférentiels verraient les cyclistes être prioritaires et les rares véhicules étant ceux des riverains simplement tolérés mais au pas seulement…
Ce n’est bien sûr qu’un exemple mais je suis persuadé que les adeptes traditionnels du vélo que l’on compte entre autres dans le Vélo Club Gérômois seraient à même de définir un schéma qui irait mieux …
  Merci donc pour les cyclistes,
 Merci de penser à eux…
Un peu plus souvent…
 Que soit sur la route ou …
 Lors des réunions du Conseil Municipal…
 Merci !…
François Laubacher




14 réactions sur “« Oui oui, Revenons au vélo » !

  1. Un piéton géromois

    Le conseil municipal a voté le 22/01/2021 une autorisation à Mr le Maire pour demander une subvention du FEDER, de la DREAL du département, pour la réalisation de travaux selon l’étude CEREMA pour un montant de 8 112 725 €, oui, plus de 8 millions de travaux.
    Mais cela sans savoir quels travaux, quel objectif, quel plan. Le seul véritable objectif de la municipalité: avoir des subventions.
    La réflexion de François LAUBACHER est bonne : et si on réfléchissait à l’avenir, le vrai, celui des géromois, ensemble avec tous les citoyens ? Pourrait-on avoir une vraie réflexion ?

    répondre
  2. Fausto coppi.

    On ne fait pas d’omelette sans casser d’oeufs.
    Au vu du nombre croissant et exponentiel de pratiquants de la petite reine,
    ( grace notamment au très fort développement du velo électrique ) il va arriver un moment ou il faudra trancher dans le vif.
    Transformer une des deux voies du boulevard Kelsch, du casino au faubourg de bruyeres, pour la pratique du velo , serait peut etre la meilleure solution .

    répondre
  3. Éric V.

    Et oui, ville touristique, mais une des moins bien lotie en terme d’aménagement pour les vélos (surtout pour les familles) de toutes celles que j’ai faites en famille et pourtant depuis plus de 20 ans, que ce soit en France ou à l’étranger.
    Alors qu’il est impossible de se garer en période estivale, l’idée serait de se déplacer en famille depuis son hébergement jusqu’au lac ou rue piétonne en vélo comme on le fait partout ailleurs, mais à Gérardmer c’est faire prendre un risque à tous les membres de sa famille tellement c’est dangereux.
    Les boulevards sont larges à Gérardmer, mêmes les villes qui n’ont pas de grands boulevards fond 1 trottoir pour les piétons et l’autre pour les vélos (ou trottinettes).
    Pas besoin d’un plan à plusieurs millions d’euros, juste une volonté municipale et un projet cohérent de tracé et d’aménagement.
    Cela fait tellement longtemps qu’on en parle qu’on se demande si un jour un projet de mobilité douce verra le jour en Perle des Vosges…

    répondre
  4. Bruno E

    Il y a un code de la route qui devrait être respecté par tous…
    Aujourd’hui c’est la jungle !
    Chacun fait ce qu’il veut comme il veut. Les lois et règlements sont pour les autres, En périodes estivale c’est consternant le comportement de tous automobilistes, vélos, trottinettes, etc…
    M Laubacher a une bonne réflexion, faciliter les mobilités à vélo, est une très bonne intention.
    Par contre il faudrait respecter les obligations de tous, et pour cela des contrôles. Voyez-vous des contrôles en cette période d’affluence ?
    Le projet avorté de la tue Lucienne est un exemple du manque de réflexion et du bon sens des décideurs municipaux et départementaux.
    Les interdits pour une catégorie de personnes deviennent discriminatoires, surtout pour les personnes à mobilité réduites.
    Fermer une partie de la route des 17 kms qui est loin d’être sur fréquentée, l’accès à la roche Boulard récemment fermé, de même pour l’accès à Belbriette qui va être reculé d’un bon kilomètre, ne permettra plus l’accès facile aux gens à mobilité réduite.
    Tout cela rend bien triste de priver un bon nombre de concitoyens à l’accès à des lieux qui ne souffrent pas de sur fréquentation.
    Il y a beaucoup de gens qui apprécieraient de pouvoir continuer à faire du vélo et de longues marches…

    répondre
  5. Jean claude DEFAY

    Permettre la pratique du vélo:
    un souhait général pour tous, Geromois et Touristes pour une réconciliation environnementtale ?
    S’il y avait une véritable volonté de permettre aux Geromois et nos touristes de bénéficier d’un réseau cyclable digne d’une ville touristique et environnementale c’est facilement réalisable et sans grande étude confiée à des cabinets extérieures qui ne font que des usines à gaz ( ex Rue Lucienne/000/).
    Regardons notre petite commune voisine Xonrupt qui simplement mais qualitativement à réaliser un véritable maillage cyclable du Saut des Cuves a l’extrémité du lac de Longemer côté Retournement ! Bravo aux élus Xonrupeens,pour leur courage et choix judicieux. Gerardmer pourrait en faire de même du bout du lac jusqu’à la Cercenèe!
    En s’entourant bénévolement de quelques Geromois compétents en aménagement urbain et cyclisme c’est possible…mais faut il le vouloir.
    A Monsieur Le Maire de s’entourer de compétences bénévoles Geromoises externes aux services puisqu’il ne semble pas exister en interne ! Après une planification triennale on pourrait en budgéter la réalisation….Une simple suggestion d’un Geromois qui est un peu las que le tourisme soit la cause de tous nos mots alors qu’il permet à la ville d’ offrir de nombreux services publics que Gerardmer ne pourrait offrir sans l’économie touristique !
    Sauf si l’ on veut ressembler a Neufchâteau ou Rambervillers ! Alors les râleurs permanents anti-tourisme seraient les premiers à rallier contre la désertification de la ville.! JC DEFAY

    répondre
  6. Agnès

    Attendez …. Avant tout …. si on commençait déjà par REPEINDRE les passages pour PIETONS ? l’été sera fini que rien n’aura été fait …
    à voir ensuite pour les cyclistes, il y a fort à faire … mais leur interdire le centre ville, trop dangereux.

    répondre
  7. Jean-Claude CROUVEZIER

    Jean Claude Defay Désolé JC mais je ne partage pas ton analyse
    La mise en place d’un plan vélo digne de ce nom suppose de pouvoir aménager des espaces réservés et SÉCURISÉS
    La politique voulue qui a favorisé le tourisme de masse exclut définitivement, dans les faits, cette possibilité
    Cela dit si tu peux me démontrer le contraire avec à l’appui un projet construit, j’accepterai ce qui aurait alors été pour moi une erreur de jugement
    Épargne moi STP la réthorique du « Gérardmer sans tourisme, Gérardmer meurt »
    Oui au tourisme grâce auquel Gérardmer vivait déjà bien avant l’invasion spéculative
    Oui à un tourisme respectueux qui profite à TOUS les locaux
    Non au tourisme dévastateur que nous connaissons et dont il est sûr qu’il signifiera bientôt la fin de Gérardmer, perle des Vosges
    Si l’économie se porte mieux avec ce sûr-tourisme que l’on a favorisé, encouragé voire même décidé, je ne suis pas sûr que cela profite à l’ensemble de la population, aux Gerômois, pour ceux qui restent ou qui pourront rester

    répondre
    1. Gilles..

      Il y a une cinquantaine d’années, Gerardmer vivait grace à des centaines, voire des milliers d’emplois aujourd’hui disparus en partie ou totalement
      ( emplois directs et indirects ).
      Scieries,carriéres, confections, tissages, blanchiments, cuisines, meubles, charpentes,..

      répondre
    2. Schmit

      A JC Crouvezier
      « Oui au tourisme grâce auquel Gérardmer vivait déjà bien avant l’invasion spéculative! » Tout à fait vrai !!
      J’étais dans le commerce il y a 15 ans et on travaillait très bien !
      Les touristes de cette époque venaient se reposer et profiter de ce bel endroit régénérateur qu’était Gérardmer…
      « Oui à un tourisme respectueux qui profite à TOUS les locaux »
      Ça n’est hélas pas le cas! Ce tourisme bien sûr profite à l’économie, mais pas aux habitants qui subissent les effets néfastes de ce sur-tourisme… et surtout souffrent de la pollution engendrée …Et comme cette année de sècheresse ou il a fallu se priver d’eau afin de pouvoir satisfaire les besoins en eau des 35000 visiteurs … Enfin, ne remuons pas le couteau dans la plaie…
      Il ne manquerait plus que le motors day revienne au printemps et ce serait le coup de grâce point de vue pollution sonsore surtout …

      répondre
  8. DAVID Michel

    Jean Claude ton analyse est parfaite,mais hélas tu sais comme moi que Mr le maire fait suivant ses idées et ne tiens absolument pas compte des remarques et suggestions des géromois (les vrais)
    DAVID M.

    répondre
  9. Pierrel Nadine

    Oui aux pistes cyclables et aux cyclistes de tout poil mais je voudrais rappeler à Tous les ‍♀️ qu’il existe en France un code de la route que nul n’est sensé ignorer.
    Est il normal que les Cyclistes sèchent les stops, doublent les automobilistes par la droite au prétexte qu’ils sont trop pressés pour attendre derrière ?
    D’autre part , je déplore souvent que les cyclotouristes roulent côte à côte en taillant une bavette alors que le code de la route prévoit que kes cyclistes Doivent rouler l’un derrière l’autre. Je rappelle que partout il existe des tas d’endroits pour s’arrêter.

    répondre
  10. Fausto Coppi.

    Un vélo musculaire c’est zero gramme de C0 2 / km pour l’énergie liée à l’utilisation.
    Un velo électrique c’est 2 grammes.
    Une voiture thermique c’est plus ou moins 120 grammes.
    D’ou l’importance de prévoir enfin des itineraires dédiés à l’utilisation de la bicyclette.

    répondre
  11. Le blaireau

    Monsieur Defay pourquoi toujours stigmatiser les villes vosgiennes qui ne sont pas dans vos critères bling bling. A Rambervillers comme à Neufchâteau il y a des gens heureux, loin de la perle des nuisances.
    Concernant le vélo dans votre paradis, tentez la Croisette aux heures de pointe. Consternant de traverser ce carrefour.
    Que les cyclistes se rassurent, si toutefois ils étaient victimes d’un accident fatal, la ville a dépensé 450000 euros pour les accueillir dans notre magnifique cimetière

    répondre
  12. david michel

    Pour le cimetière , vu l’état lamentable, je dirais plutôt MORNE PLAINE !

    Mais la mairie s’en moque complétement……( il parait que ce n’est pas son problème !!!!

    C’est ce qui s’appelle la politique de l’autruche .

    DAVID MICHEL

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.