Search
mardi 4 oct 2022
  • :
  • :

Découvrez l’association « Les Loustics Sous le Baobab » Education, épanouissement, santé, sensibilisation

image_pdfimage_print

Mardi 6 septembre, vous êtes invités à découvrir l’association Les loustics sous le baobab au Grattoir  lors d’un temps d’échanges et de rencontre avec les deux jeunes femmes qui portent le projet.

les loustics sous le baobabParties au Sénégal pour faire du volontariat, Chloé Weckel et Lili Dieudonné ont décidé de créer une nouvelle association pour aider une structure locale à Niague Peuhl. Leur projet s’articule autour de 4 axes distincts : le premier cible une école associative qui a récemment été créée et qui nécessite encore des fonds pour pouvoir finaliser sa construction et lancer définitivement son fonctionnement. « Ces fonds serviront principalement pour acheter des fournitures scolaires, assurer les salaires des enseignants et permettre aux enfants en difficulté de poursuivre leur scolarité, notamment les filles qui quittent l’école souvent très tôt et sont mariées très jeunes » précisent Chloé.

loustics sous le baobab (2)Le deuxième axe porte sur l’épanouissement extra-scolaire à travers un centre culturel qui permet d’offrir aux enfants des activités sportives et artistiques consolidant leurs acquis scolaires. Le troisième axe porte sur la santé avec le financement de frais médicaux et une attention particulière sur la malnutrition. Et enfin, le quatrième point concerne la sensibilisation avec des interventions auprès des écoles françaises cette fois. Et pour contribuer à financer l’ensemble de ces actions, l’association en recherche de nouveaux parrains /marraines pour ces enfants. Vous découvrirez donc en détail ce projet mené par Lili et Chloé lors de la soirée du 6 septembre au Grattoir.

Entrée libre.

affichelesloustics




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.