Search
dimanche 2 oct 2022
  • :
  • :

Organisation d’une demi-journée dédiée aux mobilités douces le 17 septembre Démarche citoyenne et mobilité douce.

image_pdfimage_print

Communiqué

« Depuis quelques mois, des citoyennes et citoyens sont mobilisés pour construire une vision commune, avec les élus, de l’avenir de notre territoire à travers des projets, des initiatives et des réalisations visant à favoriser, entre autres, les déplacements décarbonés. Dans notre région, cet été a montré de façon flagrante que l’omniprésence de la voiture sur les routes et dans les villes et villages est une gêne croissante : pollution de l’air, pollution sonore, difficultés de circulation, difficultés de cohabitation avec les piétons, les cyclistes, les habitants.

 

C’est pour promouvoir les mobilités douces dans nos villes et notre montagne, auprès des élus des communes et de la CCGHV, et pour exprimer nos attentes pour la transition écologique, que nous invitons les élus, les personnes, les associations, les entreprises, sur les routes de la comcom samedi 17 décembre.

Rendez-vous à 14h00 sur la place de la mairie de chaque commune de la CCGHV, à vélo, à vélo à assistance électrique, à trottinette ou tout autre moyen de locomotion non motorisé, pour se retrouver à 15h00 sur la place du Vieux Gérardmé à Gérardmer ».

Cette action est soutenue par la CCGHV.

Contact : collectif.granges.aumontzey@laposte.net

 




11 réactions sur “Organisation d’une demi-journée dédiée aux mobilités douces le 17 septembre

  1. Nadine Pierrel

    Bravo pour cette initiative, il faut que tôt ou tard on réapprendre à aller à pied. Si les gens pouvaient entrer dans les magasins en bagnole, ils le feraient.

    répondre
  2. Amer

    Bon courage sur la départementale entre Aumontzey, Granges et Gérardmer ! Cela sera peut-être l’occasion de voir l’utilité d’une voie verte !

    répondre
    1. Fausto Coppi

      Pour les cyclistes c’est un tronçon intéressant car il y a beaucoup moins de trafic que sur les autres départementales qui sortent de Gerardmer.
      Son inconvénient vient de la rapidité du tracé avec des voitures qui souvent avoisinnent ou dépassent les 100 km/h.

      répondre
  3. Bruno E.

    Une chose à ne pas négliger, ce sont les personnes à mobilité réduite ou en situation de handicap qui sont très souvent oubliées dans les décisions…
    La double peine est souvent pour elles… Voir les accès reculés récemment pour des endroits pas sur fréquentés, comme Belbriette (1 km de plus pour y accéder) ou le point de vue de la roche Boulard…

    répondre
    1. Pierrel Nadine

      Je suis effectivement PMR et souvent ils sont les laisser pour compte des accès. Dans un commentaire j’avais demandé la pose d’un banc en bordure de la zone aménagée sur le chemin des 17 km

      répondre
      1. Ouille..

        Sans oublier sur cette voie multi activités ( poussettes, vélos, rollers, skis roues, …) l’indispensable réfection de quelques troncons d’ enrobés très dégradés.

        répondre
  4. ROBERT

    P0LLUTION SONORE = MOBILITE DOUCE
    A quand des contrôles de certains engins plus que bruyants qui traversent la ville dans tous les sens en perturbant la vie quotidienne des habitants.
    Ces mobylettes, voitures et autres en plus sont toujours les mêmes.
    Radar mobile pour la vitesse OK mais il existe aussi des sonomètres mobiles pour le bruit.
    Nous sommes toujours en attente d’un arrêté et bien sûr de le faire appliquer !!

    répondre
  5. THOMASK

    Visiblement la municipalité de Gérardmer n’arrive pas à passer de la théorie à la pratique
    On ne sait qui a eu l’idée saugrenue d’engazonner la route du bord du lac, le long du quai du Locle, sans même prévoir un passage pour les vélos.
    Ainsi les cyclistes qui arrivent des deux cotés de cette route se voient obligés d’emprunter les quais….qui sont interdits aux cyclistes.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.