Search
vendredi 2 déc 2022
  • :
  • :

« Courgettes, mélisses & coquelicots » : un nouveau projet intergénérationnel et inclusif Rencontres et moments de partage autour de l'environnement

Écouter cet article
image_pdfimage_print

Mercredi soir à la Maison de la Montagne, l’enseignante Valérie Didier avait réuni les partenaires d’un nouveau projet intergénérationnel et inclusif qui a vu le jour dans le sillage  du projet « Fleurs, pucerons et coccinelles » de l’école Notre-Dame (lire nos précédents articles ICI !).

Valérie Didier (à gauche) a présenté son projet à l'ensemble des partenaires.

Valérie Didier (à gauche) a présenté son projet à l’ensemble des partenaires.

Particulièrement sensible au thème de l’inclusion,Valérie Didier a donc souhaité donner une suite à cette belle aventure qui avait vu le jour grâce à une collaboration fructueuse avec l’association Incroyables Potagers présidée par Martine Dautcourt. Les petites graines semées dans les bacs potagers et les jardins ont bien poussé depuis les premiers coups de bêche et de râteau. Plus intéressant encore, ce premier opus en appelait un second : « Le travail de rencontre et de lien social a très bien fonctionné, et je souhaitais le prolonger avec un travail sur l’inclusion avec la MAS (Maison d’Accueil Spécialisée) du Tholy » précise l’enseignante. Grâce à l’aide de la Préviade ainsi qu’à une rencontre avec la directrice locale de la MAAF Annabelle Fritsch, ce nouveau projet a pu voir le jour, et ce sont les Incroyables Potagers qui ont accepté de le porter.

« L’objectif est de créer des liens intergénérationnels, sociaux, solidaires et à dimension inclusive (en lien et dans le prolongement) avec les résidents de la MAS du Tholy , avec comme support l’environnement et à travers plusieurs rencontres avec différents publics : les résidents de l’EHPAD Léa André, les enfants du conseil municipal des jeunes (CMJ) du Tholy et ceux de Liézey ainsi que ceux de l’école. Deux rencontres ont déjà eu lieu en lien avec Notre Dame, l’EHPAD et 4 enfants de la MAS : Hassan, Frédéric, Alexis et Gauthier. Il y a eu une sortie au parc Garnier avec une chasse au trésor et une demi-journée consacrée à l’entretien des jardins de l’école avec à chaque fois un goûter. 8 autres rencontres sont prévues avec les deux CMJ ainsi que des randonneurs locaux » poursuit Valérie Didier, soulignant également le rôle essentiel des animateurs de la MAS. L’enseignante qui, en parallèle, souhaite ainsi faire connaître la MAS ainsi que ses résidents et espère pouvoir pérenniser ce type d’actions intergénérationnelles et inclusives.

ehpad mas tholy ecole notre dame potagers (1)

[gallery type="thumbnails" size="medium" link="file" columns="2" ids="196565,196564,196563,196560"]

Mercredi soir à la Maison de la Montagne, l'enseignante Valérie Didier avait réuni les partenaires d'un nouveau projet intergénérationnel et inclusif qui a vu le jour dans le sillage  du projet "Fleurs, pucerons et coccinelles" de l'école Notre-Dame (lire nos précédents articles ICI !).

[caption id="attachment_196570" align="alignright" width="348"]Valérie Didier (à gauche) a présenté son projet à l'ensemble des partenaires. Valérie Didier (à gauche) a présenté son projet à l'ensemble des partenaires.[/caption] Particulièrement sensible au thème de l'inclusion,Valérie Didier a donc souhaité donner une suite à cette belle aventure qui avait vu le jour grâce à une collaboration fructueuse avec l'association Incroyables Potagers présidée par Martine Dautcourt. Les petites graines semées dans les bacs potagers et les jardins ont bien poussé depuis les premiers coups de bêche et de râteau. Plus intéressant encore, ce premier opus en appelait un second : "Le travail de rencontre et de lien social a très bien fonctionné, et je souhaitais le prolonger avec un travail sur l'inclusion avec la MAS (Maison d'Accueil Spécialisée) du Tholy" précise l'enseignante. Grâce à l'aide de la Préviade ainsi qu'à une rencontre avec la directrice locale de la MAAF Annabelle Fritsch, ce nouveau projet a pu voir le jour, et ce sont les Incroyables Potagers qui ont accepté de le porter. "L'objectif est de créer des liens intergénérationnels, sociaux, solidaires et à dimension inclusive (en lien et dans le prolongement) avec les résidents de la MAS du Tholy , avec comme support l'environnement et à travers plusieurs rencontres avec différents publics : les résidents de l'EHPAD Léa André, les enfants du conseil municipal des jeunes (CMJ) du Tholy et ceux de Liézey ainsi que ceux de l'école. Deux rencontres ont déjà eu lieu en lien avec Notre Dame, l'EHPAD et 4 enfants de la MAS : Hassan, Frédéric, Alexis et Gauthier. Il y a eu une sortie au parc Garnier avec une chasse au trésor et une demi-journée consacrée à l'entretien des jardins de l'école avec à chaque fois un goûter. 8 autres rencontres sont prévues avec les deux CMJ ainsi que des randonneurs locaux" poursuit Valérie Didier, soulignant également le rôle essentiel des animateurs de la MAS. L'enseignante qui, en parallèle, souhaite ainsi faire connaître la MAS ainsi que ses résidents et espère pouvoir pérenniser ce type d’actions intergénérationnelles et inclusives. ehpad mas tholy ecole notre dame potagers (1)



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.