Search
mardi 6 déc 2022
  • :
  • :

Don du sang : une journée satisfaisante, des doutes qui persistent. Une belle collecte ce mercredi 19 octobre à l'Espace L.A.C.

Écouter cet article
image_pdfimage_print
La salle de prélèvement n'a pas désempli de l'après-midi.

La salle de prélèvement n’a pas désempli de l’après-midi.

La collecte de sang organisée par l’Amicale des Donneurs de Sang de Gérardmer et le Rotary Club a eu lieu ce mercredi 19 octobre. Pour la 6ème édition, les deux associations ont reconduit leur partenariat fructueux, avec en plus deux nouveautés cette année : des horaires élargis et surtout le bénéfice de l’Espace L.A.C. Si les objectifs sont atteints, les réserves de sang restent basses et risquent de devenir insuffisantes pour combler les besoins.

Lucas MARTIN est venu donné son sang pour la troisième fois.

Lucas MARTIN est venu donné son sang pour la troisième fois.

Des habitués de retour en salle de prélèvement.

A Gérardmer, on a toujours bien donné. Même si la crise sanitaire a quelque peu freiné certains habitués, la tendance est au retour au don. Pour cette journée de collecte, l’Établissement Français du Sang (EFS) avait fixé un objectif à 150 dons. 153 donneuses et donneurs se sont présentés à l’Espace L.A.C., dont 20 pour qui c’était une grande première. Une satisfaction pour Georges POTECHER, cheville ouvrière de l’organisation de la collecte, qui malgré tout ne cache pas son inquiétude : « Il faudrait 10 000 dons par jour à l’échelle nationale. »

 

Thomas, Lucie, Cécile et Djoé ont donné leur sang pour la première fois.

Thomas, Lucie, Cécile et Djoé ont donné leur sang pour la première fois.

13% de primo-donneurs.

Là aussi, une grande satisfaction pour les associations organisatrices : l’afflux de jeunes gens qui ont profité de cette journée de collecte gérômoise pour effectuer leur premier don. Une conséquence du partenariat initié avec le Lycée hôtelier JBS Chardin qui, en plus de participer à la distribution des collations, a grandement sensibilisé ses élèves à la question du don du sang. Une collecte auprès d’un public d’actifs également facilitée cette année par des horaires élargis. Une réussite : le matin, 20% des dons ont eu lieu lors de la demi-heure supplémentaire de 12h00 à 12h30.

 

Les bénévoles se sont affairées pour distribuer les collations aux donneuses et donneurs du jour.

Les bénévoles se sont affairées pour distribuer les collations aux donneuses et donneurs du jour.

Des bénévoles impliqués et dynamiques.

En plus d’une bonne organisation sur le plan médical, une bonne collecte c’est aussi une bonne logistique. Et dans ce rôle-là, on peut dire que les bénévoles de l’Amicale des Donneurs de Sang et ceux du Rotary. Un accueil chaleureux, une très belle collation, des sourires et des remerciements : c’est leur spécialité. On retrouvait même le Président actuel du Rotary Club, Jean-Emile SCHMITT, qui avait souhaité offrir quelques douceurs chocolatées dont il a le secret aux héroïnes et héros du jour. Et le mot est faible pour parler de ces donneuses et donneurs  : n’oublions pas que chaque année en France, un million de nos concitoyens ont besoin d’une transfusion sanguine.

 

[caption id="attachment_196531" align="aligncenter" width="1600"]La salle de prélèvement n'a pas désempli de l'après-midi. La salle de prélèvement n'a pas désempli de l'après-midi.[/caption]

La collecte de sang organisée par l'Amicale des Donneurs de Sang de Gérardmer et le Rotary Club a eu lieu ce mercredi 19 octobre. Pour la 6ème édition, les deux associations ont reconduit leur partenariat fructueux, avec en plus deux nouveautés cette année : des horaires élargis et surtout le bénéfice de l'Espace L.A.C. Si les objectifs sont atteints, les réserves de sang restent basses et risquent de devenir insuffisantes pour combler les besoins.

[caption id="attachment_196530" align="alignright" width="382"]Lucas MARTIN est venu donné son sang pour la troisième fois. Lucas MARTIN est venu donné son sang pour la troisième fois.[/caption]

Des habitués de retour en salle de prélèvement.

A Gérardmer, on a toujours bien donné. Même si la crise sanitaire a quelque peu freiné certains habitués, la tendance est au retour au don. Pour cette journée de collecte, l’Établissement Français du Sang (EFS) avait fixé un objectif à 150 dons. 153 donneuses et donneurs se sont présentés à l'Espace L.A.C., dont 20 pour qui c'était une grande première. Une satisfaction pour Georges POTECHER, cheville ouvrière de l'organisation de la collecte, qui malgré tout ne cache pas son inquiétude : "Il faudrait 10 000 dons par jour à l'échelle nationale."

  [caption id="attachment_196533" align="alignright" width="382"]Thomas, Lucie, Cécile et Djoé ont donné leur sang pour la première fois. Thomas, Lucie, Cécile et Djoé ont donné leur sang pour la première fois.[/caption]

13% de primo-donneurs.

Là aussi, une grande satisfaction pour les associations organisatrices : l'afflux de jeunes gens qui ont profité de cette journée de collecte gérômoise pour effectuer leur premier don. Une conséquence du partenariat initié avec le Lycée hôtelier JBS Chardin qui, en plus de participer à la distribution des collations, a grandement sensibilisé ses élèves à la question du don du sang. Une collecte auprès d'un public d'actifs également facilitée cette année par des horaires élargis. Une réussite : le matin, 20% des dons ont eu lieu lors de la demi-heure supplémentaire de 12h00 à 12h30.

  [caption id="attachment_196532" align="alignright" width="382"]Les bénévoles se sont affairées pour distribuer les collations aux donneuses et donneurs du jour. Les bénévoles se sont affairées pour distribuer les collations aux donneuses et donneurs du jour.[/caption]

Des bénévoles impliqués et dynamiques.

En plus d'une bonne organisation sur le plan médical, une bonne collecte c'est aussi une bonne logistique. Et dans ce rôle-là, on peut dire que les bénévoles de l'Amicale des Donneurs de Sang et ceux du Rotary. Un accueil chaleureux, une très belle collation, des sourires et des remerciements : c'est leur spécialité. On retrouvait même le Président actuel du Rotary Club, Jean-Emile SCHMITT, qui avait souhaité offrir quelques douceurs chocolatées dont il a le secret aux héroïnes et héros du jour. Et le mot est faible pour parler de ces donneuses et donneurs  : n'oublions pas que chaque année en France, un million de nos concitoyens ont besoin d'une transfusion sanguine.

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.