Search
vendredi 9 déc 2022
  • :
  • :

Gérardmer Animation : rester dans la continuité et continuer à fédérer Anthony Bernard succède à Jérôme Schmitt

Écouter cet article
image_pdfimage_print

Les assises annuelles de Gérardmer Animation ont récemment permis de faire le bilan d’une année 2021 – 2022 au bilan globalement satisfaisant et marquée par la crise sanitaire qui a mis à l’épreuve les commerçants locaux.

Anthony Bernard & Jérôme Schmitt.

Anthony Bernard & Jérôme Schmitt.

L’heure était donc au bilan pour le président sortant Jérôme Schmitt qui a la satisfaction d’avoir pu décentraliser un peu les pouvoirs au sein de l’association, déchargeant ainsi la présidence grâce à la constitution de nouvelles commissions mises en place avec succès. L’association a donc évolué structurellement, ce qui a été bénéfique mais a également amené son lot de « débats animés au sein du bureau, des ajustements, parfois à la dernière minute. Mais tout le monde s’est beaucoup investi et je souhaite que mon successeur prenne bien la mesure des gens qui l’accompagnent et de leur valeur » précise Jérôme Schmitt, ajoutant également que ce fonctionnement nouveau a permis de faire émerger de nouveaux membres particulièrement actifs, à l’image de Lætitia Vincent ou encore de Nicolas Picart, « un secrétaire au taquet, je crois même qu’on n’a jamais vu un secrétaire en faire autant ! » déclaraient Jérôme Schmitt et son successeur Anthony Bernard.

Ainsi, le marché de Noël a pu être maintenu même s’il est passé proche de la fermeture l’hiver dernier en raison du COVID et que certaines manifestations en lien avec ce dernier ont dû être annulées : « Nous avons dû faire des choix de raison, parfois difficiles, parfois contestés, mais des choix de raison qui ont permis de le maintenir » poursuit Jérôme Schmitt. Halloween a également fait son grand retour l’an dernier, un retour triomphant même avec un large succès. Cette manifestation aura toujours lieu cette année, mais à minima, Halloween tombant un lundi. Enfin, la grande braderie annuelle a pu se dérouler presque comme avant, à l’exception des vendeurs d’automobiles qui n’étaient pas présent dans une rue Carnot un peu vide, faute d’automobiles à vendre… En bref, une bonne année pour une année de sortie de COVID et une association qui a su s’adapter et se resserrer.

Pour ce qui est de la nouvelle année et du nouveau président, ce dernier va globalement rester dans la continuité de son prédécesseur en continuant à fédérer ses troupes tout en essayant d’avoir deux nouvelles équipes pour monter deux projets en insufflant le message « qu’il faut être créatif » ! Le premier projet qui se dessine tournera autour de l’environnement avec une tentative de fédérer commerçants et simple citoyen autour d’un grand nettoyage de printemps des quartiers de la ville : « On mettrait ensuite tout au même endroit et on ferait un grand barbecue pour remercier les participants » ajoute Anthony Bernard dans les grandes lignes. Le second porterait sur le retour d’une décade commerciale à travers un jeu qui permettrait d’amener les participants dans les commerces où ils n’ont pas forcément l’habitude d’aller afin de faire connaissance avec les commerçants. « Le tout pourrait se faire sur la base d’une petite bible des commerçants avec une photo et quelques lignes pour décrire ce qu’il vend et son activité etc. » De nouvelles actions sont donc en cours de gestation, des actions qui « seront peut-être appréciées ou critiquées, mais qui « seront faites avec sincérité » rappellent les deux hommes.

Les assises annuelles de Gérardmer Animation ont récemment permis de faire le bilan d'une année 2021 - 2022 au bilan globalement satisfaisant et marquée par la crise sanitaire qui a mis à l'épreuve les commerçants locaux.

[caption id="attachment_196612" align="alignright" width="340"]Anthony Bernard & Jérôme Schmitt. Anthony Bernard & Jérôme Schmitt.[/caption]

L'heure était donc au bilan pour le président sortant Jérôme Schmitt qui a la satisfaction d'avoir pu décentraliser un peu les pouvoirs au sein de l'association, déchargeant ainsi la présidence grâce à la constitution de nouvelles commissions mises en place avec succès. L'association a donc évolué structurellement, ce qui a été bénéfique mais a également amené son lot de "débats animés au sein du bureau, des ajustements, parfois à la dernière minute. Mais tout le monde s'est beaucoup investi et je souhaite que mon successeur prenne bien la mesure des gens qui l'accompagnent et de leur valeur" précise Jérôme Schmitt, ajoutant également que ce fonctionnement nouveau a permis de faire émerger de nouveaux membres particulièrement actifs, à l'image de Lætitia Vincent ou encore de Nicolas Picart, "un secrétaire au taquet, je crois même qu'on n'a jamais vu un secrétaire en faire autant !" déclaraient Jérôme Schmitt et son successeur Anthony Bernard.

Ainsi, le marché de Noël a pu être maintenu même s'il est passé proche de la fermeture l'hiver dernier en raison du COVID et que certaines manifestations en lien avec ce dernier ont dû être annulées : "Nous avons dû faire des choix de raison, parfois difficiles, parfois contestés, mais des choix de raison qui ont permis de le maintenir" poursuit Jérôme Schmitt. Halloween a également fait son grand retour l'an dernier, un retour triomphant même avec un large succès. Cette manifestation aura toujours lieu cette année, mais à minima, Halloween tombant un lundi. Enfin, la grande braderie annuelle a pu se dérouler presque comme avant, à l'exception des vendeurs d'automobiles qui n'étaient pas présent dans une rue Carnot un peu vide, faute d'automobiles à vendre... En bref, une bonne année pour une année de sortie de COVID et une association qui a su s'adapter et se resserrer.

Pour ce qui est de la nouvelle année et du nouveau président, ce dernier va globalement rester dans la continuité de son prédécesseur en continuant à fédérer ses troupes tout en essayant d'avoir deux nouvelles équipes pour monter deux projets en insufflant le message "qu'il faut être créatif" ! Le premier projet qui se dessine tournera autour de l'environnement avec une tentative de fédérer commerçants et simple citoyen autour d'un grand nettoyage de printemps des quartiers de la ville : "On mettrait ensuite tout au même endroit et on ferait un grand barbecue pour remercier les participants" ajoute Anthony Bernard dans les grandes lignes. Le second porterait sur le retour d'une décade commerciale à travers un jeu qui permettrait d'amener les participants dans les commerces où ils n'ont pas forcément l'habitude d'aller afin de faire connaissance avec les commerçants. "Le tout pourrait se faire sur la base d'une petite bible des commerçants avec une photo et quelques lignes pour décrire ce qu'il vend et son activité etc." De nouvelles actions sont donc en cours de gestation, des actions qui "seront peut-être appréciées ou critiquées, mais qui "seront faites avec sincérité" rappellent les deux hommes.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.