Search
vendredi 2 déc 2022
  • :
  • :

Karaté Club de Gérardmer : du punch à revendre. Une première assemblée générale pour préparer l'avenir.

Écouter cet article
image_pdfimage_print
Une équipe d'encadrement motivée composée (de gauche à droite) de Jacques LEROY, Samia BIETTE et Jean-Felix TAMBONE.

Une équipe d’encadrement motivée composée (de gauche à droite) de Jacques LEROY, Samia BIETTE et Jean-Felix TAMBONE.

Avec la crise sanitaire qui avait débuté juste après la création de l’association en 2020, les débuts s’annonçaient compliqués pour le tout jeune Karaté Club de Gérardmer.  C’était sans compter sur la motivation d’une équipe soudée et volontaire qui, après deux années d’activité et malgré les contraintes financières, matérielles et logistiques, peut déjà s’enorgueillir d’un beau bilan.

Une petite assemblée, mais déjà 30 adhérents présents régulièrement dans les activités.

Une petite assemblée, mais déjà 30 adhérents présents régulièrement dans les activités.

« Nous avons terminé la saison dernières avec 27 licenciés, nous pensons faire mieux dès cette année. » C’est avec ces mots et un large sourire que Dominique BLANCHOT, le Président fondateur du KCG, a débuté la rencontre. Devant une petite assemblée réunie à la Halle des Sports de Gérardmer ce samedi 30 septembre 2022, il a d’abord tenu à remercier l’ensemble des acteurs qui contribuent à la dynamique du club, et en premier lieu l’équipe d’encadrement qui reflète parfaitement l’esprit de l’association : un mélange de jeunesse et d’expérience issu de tout le territoire des Hautes-Vosges et qui se réunit autour d’un projet ambitieux qui porte déjà ses fruits.

Le Bureau de l'association est optimiste pour la suite.

Le Bureau de l’association est optimiste pour la suite.

Des activités pour toutes et tous.

Du karaté bien entendu, en découverte ou en compétition, pour tout âge et tout niveau. Le club a déjà en son sein quelques espoirs de bon niveau, à l’image de Gauthier DELSARD, récemment arrivé de Picardie et qui a obtenu sa deuxième dan haut la main. Mais aussi du body-karaté, une activité encore plus accessible, axée sur le cardio à base de gestuelle de combat. Un créneau du vendredi soir qu’anime Samia BIETTE avec près de dix pratiquantes et pratiquants réguliers.

Alain VOIRIN, ceinture noire 1ère dan, s'est récemment vu remettre la médaille d'argent de la Jeunesse et des Sports pour son engagement associatif de plus de 50 années.

Alain VOIRIN s’est récemment vu remettre la médaille d’argent de la Jeunesse et des Sports pour son engagement associatif.

Des enseignants compétents et reconnus.

Samia, Jacques et Jean-Felix… Une équipe diplômée que le Président du KCG n’a de cesse de remercier pour son implication et son dynamisme, et qui peut s’appuyer sur un autre pilier du karaté en la personne d’Alain VOIRIN. Le Président du Comité Départemental s’est en effet personnellement engagé au côté du nouveau club gérômois pour lui apporter son expérience et sa compétence dans l’organisation de l’activité. Après 52 années passées dans le bénévolat associatif, celui qui gère les quelques 700 licenciés du département et qui vient de se voir récompenser par le Ministère des Sports a encore beaucoup à apporter aux jeunes karatekas et aux clubs vosgiens.

Tout est donc réuni pour que le KCG frappe fort dans les années à venir, pour le plus grand plaisir des jeunes locaux, et notamment des jeunes filles qui représentent plus de la moitié des effectifs et semblent trouver dans ce sport de combat une belle façon de faire du sport, de se défouler et d’apprendre à se défendre de manière encadrée.

Un moment d'échange et de convivialité.

Un moment d’échange et de convivialité a conclu la rencontre.

Une organisation qui tend à s’améliorer.

Seule ombre au tableau, la difficulté d’organiser les séances entre la Halle des Sports et le gymnase Kléber. « La Ville a déjà fait beaucoup », comme le dit Dominique BLANCHOT, « Mais nous espérons pouvoir bientôt pratiquer notre sport en un seul et même lieu, pour le confort des pratiquants et pour une vraie facilité d’organisation ».

La rencontre s’est terminée par un moment de convivialité autour d’un pot offert par le club.

[caption id="attachment_195663" align="aligncenter" width="960"]Une équipe d'encadrement motivée composée (de gauche à droite) de Jacques LEROY, Samia BIETTE et Jean-Felix TAMBONE. Une équipe d'encadrement motivée composée (de gauche à droite) de Jacques LEROY, Samia BIETTE et Jean-Felix TAMBONE.[/caption]

Avec la crise sanitaire qui avait débuté juste après la création de l'association en 2020, les débuts s'annonçaient compliqués pour le tout jeune Karaté Club de Gérardmer.  C'était sans compter sur la motivation d'une équipe soudée et volontaire qui, après deux années d'activité et malgré les contraintes financières, matérielles et logistiques, peut déjà s'enorgueillir d'un beau bilan.

[caption id="attachment_195665" align="alignleft" width="382"]Une petite assemblée, mais déjà 30 adhérents présents régulièrement dans les activités. Une petite assemblée, mais déjà 30 adhérents présents régulièrement dans les activités.[/caption]

"Nous avons terminé la saison dernières avec 27 licenciés, nous pensons faire mieux dès cette année." C'est avec ces mots et un large sourire que Dominique BLANCHOT, le Président fondateur du KCG, a débuté la rencontre. Devant une petite assemblée réunie à la Halle des Sports de Gérardmer ce samedi 30 septembre 2022, il a d'abord tenu à remercier l'ensemble des acteurs qui contribuent à la dynamique du club, et en premier lieu l'équipe d'encadrement qui reflète parfaitement l'esprit de l'association : un mélange de jeunesse et d'expérience issu de tout le territoire des Hautes-Vosges et qui se réunit autour d'un projet ambitieux qui porte déjà ses fruits.

[caption id="attachment_195664" align="alignleft" width="382"]Le Bureau de l'association est optimiste pour la suite. Le Bureau de l'association est optimiste pour la suite.[/caption]

Des activités pour toutes et tous.

Du karaté bien entendu, en découverte ou en compétition, pour tout âge et tout niveau. Le club a déjà en son sein quelques espoirs de bon niveau, à l'image de Gauthier DELSARD, récemment arrivé de Picardie et qui a obtenu sa deuxième dan haut la main. Mais aussi du body-karaté, une activité encore plus accessible, axée sur le cardio à base de gestuelle de combat. Un créneau du vendredi soir qu'anime Samia BIETTE avec près de dix pratiquantes et pratiquants réguliers.

[caption id="attachment_195666" align="alignright" width="170"]Alain VOIRIN, ceinture noire 1ère dan, s'est récemment vu remettre la médaille d'argent de la Jeunesse et des Sports pour son engagement associatif de plus de 50 années. Alain VOIRIN s'est récemment vu remettre la médaille d'argent de la Jeunesse et des Sports pour son engagement associatif.[/caption]

Des enseignants compétents et reconnus.

Samia, Jacques et Jean-Felix... Une équipe diplômée que le Président du KCG n'a de cesse de remercier pour son implication et son dynamisme, et qui peut s'appuyer sur un autre pilier du karaté en la personne d'Alain VOIRIN. Le Président du Comité Départemental s'est en effet personnellement engagé au côté du nouveau club gérômois pour lui apporter son expérience et sa compétence dans l'organisation de l'activité. Après 52 années passées dans le bénévolat associatif, celui qui gère les quelques 700 licenciés du département et qui vient de se voir récompenser par le Ministère des Sports a encore beaucoup à apporter aux jeunes karatekas et aux clubs vosgiens.

Tout est donc réuni pour que le KCG frappe fort dans les années à venir, pour le plus grand plaisir des jeunes locaux, et notamment des jeunes filles qui représentent plus de la moitié des effectifs et semblent trouver dans ce sport de combat une belle façon de faire du sport, de se défouler et d'apprendre à se défendre de manière encadrée.

[caption id="attachment_195662" align="alignleft" width="382"]Un moment d'échange et de convivialité. Un moment d'échange et de convivialité a conclu la rencontre.[/caption]

Une organisation qui tend à s'améliorer.

Seule ombre au tableau, la difficulté d'organiser les séances entre la Halle des Sports et le gymnase Kléber. "La Ville a déjà fait beaucoup", comme le dit Dominique BLANCHOT, "Mais nous espérons pouvoir bientôt pratiquer notre sport en un seul et même lieu, pour le confort des pratiquants et pour une vraie facilité d'organisation".

La rencontre s'est terminée par un moment de convivialité autour d'un pot offert par le club.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.