Search
vendredi 2 déc 2022
  • :
  • :

Chantier aux Gouttridos : un couple envisage de porter plainte Des forages de 8 mètres entrepris sous les fondations de la maison d'habitation d'une famille

Écouter cet article
image_pdfimage_print

chantier gouttridos Hantz

Anne-Sophie Hantz et son époux ne décolèrent pas depuis ce jeudi matin où le chantier situé au pied de leur maison a repris après avoir été suspendu pour des mesures de sécurité. En effet, une société mandatée par le maitre d’ouvrage en charge de la construction d’une nouvelle habitation dans ce secteur a entrepris des forages horizontaux de 8 mètres de long sous la maison des Hantz, mais manifestement sans autorisation légale et « à l’aveugle » précise le couple : « Ils font ces forages pour pouvoir faire le mur de soutènement, ce qui aurait déjà dû être fait si les choses avaient été faites dans l’ordre. Le problème c’est qu’ils le font sur mon terrain, sans autorisation et sans les plans de notre maison, à l’aveugle. Les forages menacent donc les puits, les cuves d’eau et de manière générale les fondations de notre maison. Sur les conseils d’un notaire qui nous a clairement spécifié qu’il s’agissait d’une violation de propriété, nous avons appelé les Gendarmes qui ont établi un rapport mais n’ont pas le droit de faire stopper le chantier. Nous avons ensuite fait appel à un huissier dont nous attendons le constat pour éventuellement porter plainte. Enfin, nous avons contacté la Préfecture ainsi que le maire de Gérardmer dont nous attendons une réponse, car même si la mairie n’est pas responsable, nous attendons tout de même leur soutien dans cette situation où il y a clairement urgence. Il faut faire vite » précise Anne-Sophie Hantz. Et d’ajouter : « Que ce soit clair, nous ne sommes pas contre le fait qu’il y ait une construction ou un mur de soutènement, mais pas comme ça, pas dans ces circonstances« . Un nouvel épisode tendu se joue donc aux Gouttridos en matière d’urbanisme, avec cette fois la sécurité d’une famille gérômoise qui rentre en ligne de compte.

chantier gouttridos Hantz Anne-Sophie Hantz et son époux ne décolèrent pas depuis ce jeudi matin où le chantier situé au pied de leur maison a repris après avoir été suspendu pour des mesures de sécurité. En effet, une société mandatée par le maitre d'ouvrage en charge de la construction d'une nouvelle habitation dans ce secteur a entrepris des forages horizontaux de 8 mètres de long sous la maison des Hantz, mais manifestement sans autorisation légale et "à l'aveugle" précise le couple : "Ils font ces forages pour pouvoir faire le mur de soutènement, ce qui aurait déjà dû être fait si les choses avaient été faites dans l'ordre. Le problème c'est qu'ils le font sur mon terrain, sans autorisation et sans les plans de notre maison, à l'aveugle. Les forages menacent donc les puits, les cuves d'eau et de manière générale les fondations de notre maison. Sur les conseils d'un notaire qui nous a clairement spécifié qu'il s'agissait d'une violation de propriété, nous avons appelé les Gendarmes qui ont établi un rapport mais n'ont pas le droit de faire stopper le chantier. Nous avons ensuite fait appel à un huissier dont nous attendons le constat pour éventuellement porter plainte. Enfin, nous avons contacté la Préfecture ainsi que le maire de Gérardmer dont nous attendons une réponse, car même si la mairie n'est pas responsable, nous attendons tout de même leur soutien dans cette situation où il y a clairement urgence. Il faut faire vite" précise Anne-Sophie Hantz. Et d'ajouter : "Que ce soit clair, nous ne sommes pas contre le fait qu'il y ait une construction ou un mur de soutènement, mais pas comme ça, pas dans ces circonstances". Un nouvel épisode tendu se joue donc aux Gouttridos en matière d'urbanisme, avec cette fois la sécurité d'une famille gérômoise qui rentre en ligne de compte.