Search
vendredi 2 déc 2022
  • :
  • :

Grève des Lycées Professionnels : le lycée Pierre-Gilles de Gennes de nouveau mobilisé ce jeudi

Écouter cet article
image_pdfimage_print
(Archives)

(Archives)

Les professeurs du Lycée des métiers du transport et de l’automobile restent fortement mobilisés ce jeudi 17 novembre avec plus de 30% de grévistes aujourd’hui.

Rappelons que les personnels de lycées professionnels se déjà sont fortement mobilisés mardi 18 octobre et mercredi 19 octobre. La grève a une nouvelle fois été très largement suivie. Les actions, rassemblements et manifestations qui se sont déroulés sur l’académie ont permis aux personnels d’exprimer clairement leur opposition à la réforme engagée de manière autoritaire par le président Macron et la ministre Carole Grandjean.

Les professeurs refusent d’envisager une quelconque réforme sans un véritable état des lieux partagé, honnête et rigoureux préalable. Ils sont contre la diminution des heures d’enseignement général et professionnel et les suppressions de postes induites, la perte du cadre national des grilles horaires et un nouveau plan social (qui ne dit pas son nom).

Les grévistes dénoncent le « tout-stage » et la révision des cartes de formation en réponse aux intérêts économiques particuliers des entreprises sur les secteurs d’activité en pénurie de main-d’œuvre. Cela rendra l’accès encore plus difficile pour tous nos élèves à l’éducation, à la santé, à la citoyenneté, aux projets artistiques, culturels et sportifs. Les professeurs ne veulent pas voir disparaître encore davantage les lycées professionnels et exigent donc le retrait du projet de réforme Macron-Grandjean de la voie professionnelle !
[caption id="attachment_196540" align="aligncenter" width="340"](Archives) (Archives)[/caption]

Les professeurs du Lycée des métiers du transport et de l'automobile restent fortement mobilisés ce jeudi 17 novembre avec plus de 30% de grévistes aujourd'hui.

Rappelons que les personnels de lycées professionnels se déjà sont fortement mobilisés mardi 18 octobre et mercredi 19 octobre. La grève a une nouvelle fois été très largement suivie. Les actions, rassemblements et manifestations qui se sont déroulés sur l’académie ont permis aux personnels d'exprimer clairement leur opposition à la réforme engagée de manière autoritaire par le président Macron et la ministre Carole Grandjean. Les professeurs refusent d’envisager une quelconque réforme sans un véritable état des lieux partagé, honnête et rigoureux préalable. Ils sont contre la diminution des heures d’enseignement général et professionnel et les suppressions de postes induites, la perte du cadre national des grilles horaires et un nouveau plan social (qui ne dit pas son nom).
Les grévistes dénoncent le « tout-stage » et la révision des cartes de formation en réponse aux intérêts économiques particuliers des entreprises sur les secteurs d’activité en pénurie de main-d'œuvre. Cela rendra l'accès encore plus difficile pour tous nos élèves à l’éducation, à la santé, à la citoyenneté, aux projets artistiques, culturels et sportifs. Les professeurs ne veulent pas voir disparaître encore davantage les lycées professionnels et exigent donc le retrait du projet de réforme Macron-Grandjean de la voie professionnelle !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.