Search
vendredi 3 fév 2023
  • :
  • :

Canoë-kayak en piscine : 1ère manche de l’hiver à Gérardmer. La première étape du Challenge Régional Jeunes a eu lieu ce dimanche 11 décembre au CABE.

Écouter cet article
image_pdfimage_print
Les jeunes kayakistes de la région ont concouru sur un slalom parallèle tout l'après-midi.

Les jeunes kayakistes de la région ont concouru sur un slalom parallèle tout l’après-midi.

Ils étaient près de 60 enfants âgés de 8 à 13 ans à se retrouver en ce dimanche après-midi dans la piscine de Gérardmer, fermée et équipée en stade de slalom pour l’occasion. Des athlètes en herbe venus des clubs de Nancy-Tomblaine, Toul, Golbey-Epinal-Saint Nabord, Saint-Dié, ainsi que de nombreux locaux de Gérardmer, et qui se sont affrontés dans la bonne humeur sur un parcours de slalom parallèle.

Albane THOMAS (4ème) dans le sprint final à la 8ème porte.

Albane THOMAS (4ème) dans le sprint final à la 8ème porte.

Un format de course adapté aux jeunes et à l’hiver.

Ce challenge en piscine qui compte trois étapes (Gérardmer 11/12/2022, Toul 15/01/2023 et la finale à Epinal le 29/01/2023) est une organisation très prisée par les clubs qui y voient un bon moyen de perpétuer la pratique du canoë-kayak en hiver pour les plus jeunes de leurs adhérents. Le format est le même sur toutes les étapes : un slalom parallèle (ou plutôt symétrique), les pénalités officielles du slalom (+2s en cas de touche, +50s en cas de porte manquée ou passée dans le mauvais sens) et l’addition des deux manches. Avec une particularité pour les plus grands de la catégorie Minimes : une manche en C1 (canoë, à genou avec une pagaie simple).

Les deux techniques d'esquimautage.

Les deux techniques d’esquimautage.

Un bel outil pédagogique dans la formation du jeune pagayeur.

Si ce Challenge Jeunes reste une compétition, il est également un passage important dans la formation du jeune pagayeur. D’une part dans l’apprentissage de la gestion de parcours slalomés, mais également sur le plan de la sécurité en navigation. En effet, les courses sont assorties d’un atelier esquimautage, cette technique initialement inuite qui permet de se rétablir à l’endroit lorsque l’on se retourne, ou, selon le terme technique approprié, lorsque l’on dessale. Ainsi, tous les jeunes ont bénéficié de ce moment de formation, et les plus aguerris qui maîtrisent déjà la technique ont gagné des secondes bonus sur leur temps de course. Esquimautage que les jeunes Gérômois travaillent tout l’hiver lors de leur séance en piscine du mardi soir.

Mélyne ROBERT (1ère) et Alycia REMY (3ème) : deux Gérômoises sur le podium de la catégorie Benjamines.

Mélyne ROBERT (1ère) et Alycia REMY (3ème) : deux Gérômoises sur le podium de la catégorie Benjamines.

Des résultats à l’image de très bons clubs formateurs et des leaders déjà installés.

Les cinq clubs présents peuvent s’enorgueillir d’être de très bonnes structures formatrices, à l’image de GESN et de l’ASG CK, respectivement meilleur club français de slalom et de descente de rivière. Ils placent donc tout naturellement plusieurs de leurs jeunes aux avant-postes. Du côté des Gérômois, on notera la très belle performance de Mélyne ROBERT qui survole les débats en Benjamines, la troisième place d’Alycia REMY dans la même catégorie, ainsi que la prometteuse course de la Poussine Héloïse MAZERAT, deuxième de sa catégorie. Chez les garçons, c’est Evan DIDIER qui, une fois encore, s’en tire le mieux avec la médaille d’argent en Benjamin. Mais en canoë-kayak comme dans de nombreuses disciplines, les filles ont pris le pouvoir et réalisent des temps dignes de leurs homologues masculins.

Les résultats complets ici : Résultats CK piscine.

[caption id="attachment_198565" align="aligncenter" width="1600"]Les jeunes kayakistes de la région ont concouru sur un slalom parallèle tout l'après-midi. Les jeunes kayakistes de la région ont concouru sur un slalom parallèle tout l'après-midi.[/caption]

Ils étaient près de 60 enfants âgés de 8 à 13 ans à se retrouver en ce dimanche après-midi dans la piscine de Gérardmer, fermée et équipée en stade de slalom pour l'occasion. Des athlètes en herbe venus des clubs de Nancy-Tomblaine, Toul, Golbey-Epinal-Saint Nabord, Saint-Dié, ainsi que de nombreux locaux de Gérardmer, et qui se sont affrontés dans la bonne humeur sur un parcours de slalom parallèle.

[caption id="attachment_198560" align="alignright" width="382"]Albane THOMAS (4ème) dans le sprint final à la 8ème porte. Albane THOMAS (4ème) dans le sprint final à la 8ème porte.[/caption]

Un format de course adapté aux jeunes et à l'hiver.

Ce challenge en piscine qui compte trois étapes (Gérardmer 11/12/2022, Toul 15/01/2023 et la finale à Epinal le 29/01/2023) est une organisation très prisée par les clubs qui y voient un bon moyen de perpétuer la pratique du canoë-kayak en hiver pour les plus jeunes de leurs adhérents. Le format est le même sur toutes les étapes : un slalom parallèle (ou plutôt symétrique), les pénalités officielles du slalom (+2s en cas de touche, +50s en cas de porte manquée ou passée dans le mauvais sens) et l'addition des deux manches. Avec une particularité pour les plus grands de la catégorie Minimes : une manche en C1 (canoë, à genou avec une pagaie simple).

[caption id="attachment_198562" align="alignright" width="400"]Les deux techniques d'esquimautage. Les deux techniques d'esquimautage.[/caption]

Un bel outil pédagogique dans la formation du jeune pagayeur.

Si ce Challenge Jeunes reste une compétition, il est également un passage important dans la formation du jeune pagayeur. D'une part dans l'apprentissage de la gestion de parcours slalomés, mais également sur le plan de la sécurité en navigation. En effet, les courses sont assorties d'un atelier esquimautage, cette technique initialement inuite qui permet de se rétablir à l'endroit lorsque l'on se retourne, ou, selon le terme technique approprié, lorsque l'on dessale. Ainsi, tous les jeunes ont bénéficié de ce moment de formation, et les plus aguerris qui maîtrisent déjà la technique ont gagné des secondes bonus sur leur temps de course. Esquimautage que les jeunes Gérômois travaillent tout l'hiver lors de leur séance en piscine du mardi soir.

[caption id="attachment_198557" align="alignright" width="382"]Mélyne ROBERT (1ère) et Alycia REMY (3ème) : deux Gérômoises sur le podium de la catégorie Benjamines. Mélyne ROBERT (1ère) et Alycia REMY (3ème) : deux Gérômoises sur le podium de la catégorie Benjamines.[/caption]

Des résultats à l'image de très bons clubs formateurs et des leaders déjà installés.

Les cinq clubs présents peuvent s'enorgueillir d'être de très bonnes structures formatrices, à l'image de GESN et de l'ASG CK, respectivement meilleur club français de slalom et de descente de rivière. Ils placent donc tout naturellement plusieurs de leurs jeunes aux avant-postes. Du côté des Gérômois, on notera la très belle performance de Mélyne ROBERT qui survole les débats en Benjamines, la troisième place d'Alycia REMY dans la même catégorie, ainsi que la prometteuse course de la Poussine Héloïse MAZERAT, deuxième de sa catégorie. Chez les garçons, c'est Evan DIDIER qui, une fois encore, s'en tire le mieux avec la médaille d'argent en Benjamin. Mais en canoë-kayak comme dans de nombreuses disciplines, les filles ont pris le pouvoir et réalisent des temps dignes de leurs homologues masculins.

Les résultats complets ici : Résultats CK piscine.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.