Search
vendredi 3 fév 2023
  • :
  • :

Sécurité routière, covid-19 et saturation des hôpitaux, chômage… la préfète des Vosges fait le point

Écouter cet article
image_pdfimage_print

préfète-2-800x600Ce mercredi 14 décembre, la préfète des Vosges, Valérie Michel-Moreaux a tenu un point presse afin de faire un tour d’horizon sur les principaux dossiers en cours : sécurité routière, covid-19 et saturation des hôpitaux, chômage dans le département…

Sécurité routière : le département est un mauvais élève

En cette fin d’année, la préfète des Vosges, Valérie Michel-Moreaux a tenu à faire un point sur tous les gros dossiers en cours dans le département des Vosges. Au niveau de la sécurité routière, le département des Vosges n’est pas un bon élève avec 25 tués. Un chiffre encore beaucoup trop haut. La vitesse excessive est toujours en cause dans la majorité des cas.

Covid-19 : pas de saturation des hôpitaux vosgiens

L’épidémie de Covid-19 sévit toujours avec une 9è vague. A quelques jours de Noël, le Covid-19 et les autres maladies infectieuses respiratoires risquent de jouer les invités. Pour autant, la Préfète ddes Vosges, Valérie Michel-Moreaux, assure que les hôpitaux vosgiens ne sont pas saturés avec l’épidémie de Covid-19. On compte actuellement 547 cas pour 100 000 habitants. Mais par chance, les services de réanimation ne sont pas saturés dans le département.

Un projet de renaturation, présenté sur le site de l’ancienne papeterie Matussière et Forest à Rambervillers

Autre grand dossier, un projet de renaturation qui sera présenté vendredi 16 décembre  à Rambervillers, sur le site de l’ancienne papeterie Matussière et Forest. 20 éoliennes seront installées. L’objectif est de renaturer le site et de lutter contre les inondations.

Le chômage en baisse dans les Vosges

Dans les Vosges, le taux de chômage est en baisse. Une très bonne nouvelle pour tous. Les élus se félicitent de tous les moyens mis en œuvre et qui portent leur fruit comme les ateliers et chantiers d’insertion conventionnés par l’Etat. Les salariés des ateliers et chantiers d’insertion (ACI) bénéficient d’une rémunération au moins égale au Smic. C’est un formidable levier vers l’emploi.

préfète-2-800x600Ce mercredi 14 décembre, la préfète des Vosges, Valérie Michel-Moreaux a tenu un point presse afin de faire un tour d’horizon sur les principaux dossiers en cours : sécurité routière, covid-19 et saturation des hôpitaux, chômage dans le département…

Sécurité routière : le département est un mauvais élève

En cette fin d’année, la préfète des Vosges, Valérie Michel-Moreaux a tenu à faire un point sur tous les gros dossiers en cours dans le département des Vosges. Au niveau de la sécurité routière, le département des Vosges n’est pas un bon élève avec 25 tués. Un chiffre encore beaucoup trop haut. La vitesse excessive est toujours en cause dans la majorité des cas.

Covid-19 : pas de saturation des hôpitaux vosgiens

L’épidémie de Covid-19 sévit toujours avec une 9è vague. A quelques jours de Noël, le Covid-19 et les autres maladies infectieuses respiratoires risquent de jouer les invités. Pour autant, la Préfète ddes Vosges, Valérie Michel-Moreaux, assure que les hôpitaux vosgiens ne sont pas saturés avec l’épidémie de Covid-19. On compte actuellement 547 cas pour 100 000 habitants. Mais par chance, les services de réanimation ne sont pas saturés dans le département.

Un projet de renaturation, présenté sur le site de l’ancienne papeterie Matussière et Forest à Rambervillers

Autre grand dossier, un projet de renaturation qui sera présenté vendredi 16 décembre  à Rambervillers, sur le site de l’ancienne papeterie Matussière et Forest. 20 éoliennes seront installées. L’objectif est de renaturer le site et de lutter contre les inondations.

Le chômage en baisse dans les Vosges

Dans les Vosges, le taux de chômage est en baisse. Une très bonne nouvelle pour tous. Les élus se félicitent de tous les moyens mis en œuvre et qui portent leur fruit comme les ateliers et chantiers d’insertion conventionnés par l’Etat. Les salariés des ateliers et chantiers d’insertion (ACI) bénéficient d’une rémunération au moins égale au Smic. C’est un formidable levier vers l’emploi.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.