Search
vendredi 3 fév 2023
  • :
  • :

30ème Festival International du Film Fantastique – Le Festival rend hommage au… Festival ! Une quarantaine de films projetés, des tables rondes, des rencontres et de multiples rendez-vous dédiés au cinéma & aux arts fantastiques

Écouter cet article
image_pdfimage_print
Jérôme Lasserre, Bruno Barde, Pierre Sachot et Anthony Humbertclaude.

De gauche à droite sur la photo : Jérôme Lasserre, Bruno Barde, Pierre Sachot et Anthony Humbertclaude.

 

Un dicton bien connu veut que « La solution la plus simple est toujours la meilleure » – En ce qui concerne cette 30ème édition du Festival International du Film fantastique, l’avenir nous le dira ! Mais l’organisation a déjà livré de solides garanties et des éléments de réponse ce jeudi lors de la traditionnelle conférence de presse programmée au casino Joa.

« Pour ses trente ans, le festival a décidé de rendre un hommage exceptionnel au… festival de Gérardmer » a annoncé Bruno Barde lors de cette conférence où il était accompagné de Jérôme Lasserre de Public Système Cinéma, Anthony Humbertclaude de SG Organisation et bien sûr  Pierre Sachot, président de l’association du festival de Gérardmer. Ce 30ème opus va donc se recentrer sur son histoire, sur ce qui a fait sa renommée, sur les réalisateurs, acteurs, cinéastes qui se sont révélés en perle des Vosges et qui ont fait sa légitimité, qui ont contribué à écrire sa légende aujourd’hui contée jusqu’à Cannes et aux 4 coins du globe…

L’Asie et l’Espagne en fer de lance

« Pour incarner ces trente années de festival, deux cinématographies s’imposent. En effet, dès 1994, le Palmarès, pour sa première édition, couronne l’Asie et l’Espagne avec LA MARIÉE AUX CHEVEUX BLANCS de Ronny Yu et L’ÉCUREUIL ROUGE de Julio Medem. Signe des temps, cette première édition donnait une direction qui ne s’est jamais démentie » poursuit le directeur du festival. Aujourd’hui encore, ces deux territoires, fleurons du cinéma de genre, continuent de dominer les débats à Gérardmer en cumulant à elle deux pas moins de 25 prix depuis la toute première édition. Plusieurs éminents représentants ont été choisis pour les représenter cette année, à commencer par Jaume Balagueró, lui qui symbolise la domination du cinéma espagnol. Lauréat de trois prix du jury avec LA SECTE SANS NOM, FRAGILE et REC, il a également été Président du Jury en 2009. « C’est donc justice de lui rendre un hommage pour les trente ans du festival. À cette occasion et pour la soirée anniversaire du samedi 28 janvier, nous présenterons son dernier film VENUS. Et l’Espagne ne sera pas en reste puisque Juan Antonio Bayona (L’ORPHELINAT, Grand Prix à Gérardmer 2008) se joindra à nous » précise Bruno Barde.

Masterclass avec Kim Jee-woon

En ce qui concerne l’Asie, c’est une masterclass exceptionnelle programmée le 28 janvier en compagnie de Kim Jee-Woon qui constituera l’un des temps forts du festival. « L’Asie  est riche de plusieurs cinématographies et de plusieurs cinéastes. Mais parmi ceux qui nous ont fait l’honneur de venir, nous prêterons une attention particulière à Kim Jee-woon, qui, dans la lignée des grands metteurs en scène coréens tels que Park Chan-wook et Bong Joon-ho, incarne la modernité du cinéma de ce pays. Grand Prix en 2004 avec DEUX SOEURS, Prix du public, Prix de la Critique et Prix du Jury Jeunes en 2011 avec J’AI RENCONTRÉ LE DIABLE, il fut aussi récipiendaire d’un hommage en 2014″. Tout un programme…

La nuit des Morts-Vivants sur grand écran

Pour ce trentième anniversaire, vous connaissez déjà la liste des films en compétition, sachez que 12 autres pépites hors compétition seront projetées dans les salles obscures de Gérardmer  avec un feu d’artifice de thématique et de nations représentées, rappelant si besoin était que le festival est plus que jamais international (vous retrouverez la liste sur le site de l’événement cliquez ici ! ). Dans son chaudron magique, l’organisation vous a également mitonné quelques soirées spéciales dévoilées par Jérôme Lassère. On commence avec une rétrospective dédiée à la gémellité avec la projection de 8 films dont FAUX-SEMBLANTS de David Cronenberg, BIENVENUE À GATTACA d’Andrew Niccol, DEUX SOEURS de Kim Jee-woon, US de Jordan Peele ou TROPIQUE d’Edouard Salier. La nuit Rétromania vous permettra de voir ou revoir sur grand écran FAUX-SEMBLANTS de David Cronenberg, LA NUIT DES MORTS-VIVANTS de George A. Romero  et THE HOST de Bong Joon-ho. Et pour conclure, vous aurez  droit à deux nuits blanches avec La nuit sang lendemain et la projection de PROJET WOLF HUNTING de Kim Hong-sun (Corée du Sud) et THE PRICE WE PAY de Ryûhei Kitamura ainsi que La nuit décalée avec les films HOLY SHIT ! de Lukas Rinker (Allemagne) et MAD HEIDI de Johannes Hartmann & Sandro Klopfstein (Suisse). Bref, les cinéphiles vont se régaler, aucun doute possible !

[caption id="attachment_199505" align="aligncenter" width="960"]Jérôme Lasserre, Bruno Barde, Pierre Sachot et Anthony Humbertclaude. De gauche à droite sur la photo : Jérôme Lasserre, Bruno Barde, Pierre Sachot et Anthony Humbertclaude.[/caption]  

Un dicton bien connu veut que "La solution la plus simple est toujours la meilleure" - En ce qui concerne cette 30ème édition du Festival International du Film fantastique, l'avenir nous le dira ! Mais l'organisation a déjà livré de solides garanties et des éléments de réponse ce jeudi lors de la traditionnelle conférence de presse programmée au casino Joa.

"Pour ses trente ans, le festival a décidé de rendre un hommage exceptionnel au… festival de Gérardmer" a annoncé Bruno Barde lors de cette conférence où il était accompagné de Jérôme Lasserre de Public Système Cinéma, Anthony Humbertclaude de SG Organisation et bien sûr  Pierre Sachot, président de l'association du festival de Gérardmer. Ce 30ème opus va donc se recentrer sur son histoire, sur ce qui a fait sa renommée, sur les réalisateurs, acteurs, cinéastes qui se sont révélés en perle des Vosges et qui ont fait sa légitimité, qui ont contribué à écrire sa légende aujourd'hui contée jusqu'à Cannes et aux 4 coins du globe...

L'Asie et l'Espagne en fer de lance

"Pour incarner ces trente années de festival, deux cinématographies s’imposent. En effet, dès 1994, le Palmarès, pour sa première édition, couronne l’Asie et l’Espagne avec LA MARIÉE AUX CHEVEUX BLANCS de Ronny Yu et L'ÉCUREUIL ROUGE de Julio Medem. Signe des temps, cette première édition donnait une direction qui ne s’est jamais démentie" poursuit le directeur du festival. Aujourd'hui encore, ces deux territoires, fleurons du cinéma de genre, continuent de dominer les débats à Gérardmer en cumulant à elle deux pas moins de 25 prix depuis la toute première édition. Plusieurs éminents représentants ont été choisis pour les représenter cette année, à commencer par Jaume Balagueró, lui qui symbolise la domination du cinéma espagnol. Lauréat de trois prix du jury avec LA SECTE SANS NOM, FRAGILE et REC, il a également été Président du Jury en 2009. "C’est donc justice de lui rendre un hommage pour les trente ans du festival. À cette occasion et pour la soirée anniversaire du samedi 28 janvier, nous présenterons son dernier film VENUS. Et l’Espagne ne sera pas en reste puisque Juan Antonio Bayona (L'ORPHELINAT, Grand Prix à Gérardmer 2008) se joindra à nous" précise Bruno Barde. Masterclass avec Kim Jee-woon En ce qui concerne l'Asie, c'est une masterclass exceptionnelle programmée le 28 janvier en compagnie de Kim Jee-Woon qui constituera l'un des temps forts du festival. "L'Asie  est riche de plusieurs cinématographies et de plusieurs cinéastes. Mais parmi ceux qui nous ont fait l’honneur de venir, nous prêterons une attention particulière à Kim Jee-woon, qui, dans la lignée des grands metteurs en scène coréens tels que Park Chan-wook et Bong Joon-ho, incarne la modernité du cinéma de ce pays. Grand Prix en 2004 avec DEUX SOEURS, Prix du public, Prix de la Critique et Prix du Jury Jeunes en 2011 avec J'AI RENCONTRÉ LE DIABLE, il fut aussi récipiendaire d’un hommage en 2014". Tout un programme... La nuit des Morts-Vivants sur grand écran Pour ce trentième anniversaire, vous connaissez déjà la liste des films en compétition, sachez que 12 autres pépites hors compétition seront projetées dans les salles obscures de Gérardmer  avec un feu d'artifice de thématique et de nations représentées, rappelant si besoin était que le festival est plus que jamais international (vous retrouverez la liste sur le site de l’événement cliquez ici ! ). Dans son chaudron magique, l'organisation vous a également mitonné quelques soirées spéciales dévoilées par Jérôme Lassère. On commence avec une rétrospective dédiée à la gémellité avec la projection de 8 films dont FAUX-SEMBLANTS de David Cronenberg, BIENVENUE À GATTACA d’Andrew Niccol, DEUX SOEURS de Kim Jee-woon, US de Jordan Peele ou TROPIQUE d’Edouard Salier. La nuit Rétromania vous permettra de voir ou revoir sur grand écran FAUX-SEMBLANTS de David Cronenberg, LA NUIT DES MORTS-VIVANTS de George A. Romero  et THE HOST de Bong Joon-ho. Et pour conclure, vous aurez  droit à deux nuits blanches avec La nuit sang lendemain et la projection de PROJET WOLF HUNTING de Kim Hong-sun (Corée du Sud) et THE PRICE WE PAY de Ryûhei Kitamura ainsi que La nuit décalée avec les films HOLY SHIT ! de Lukas Rinker (Allemagne) et MAD HEIDI de Johannes Hartmann & Sandro Klopfstein (Suisse). Bref, les cinéphiles vont se régaler, aucun doute possible !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.