Search
samedi 28 jan 2023
  • :
  • :

A quand Gérardmer avec un E à la fin ? On va se risquer à un prono : pas demain la veille...

Écouter cet article
image_pdfimage_print

Faudrait-il emboiter le pas de la Ville de Pantin (Seine-Saint-Denis) dont le maire a annoncé que sa commune allait changer de nom cette année, de manière symbolique ?

En effet, La ville se nommera désormais PantinE, en signe de l’engagement de cette ville populaire pour l’égalité entre les femmes et les hommes. Précisons tout de même que cette décision (applicable sur une année calendaire) est purement symbolique et ne pourra pas être utilisée dans les documents officiels. Alors la question se pose (vite fait …) : faut-il rebaptiser Gérardmer : GérardmerE ? Osons se « risquer » à un pronostique : peu de chance à priori ! Cette décision sent le gadget du côté de Pantin. Ensuite Gérardmer c’est déjà la Perle des Vosges, si besoin est de féminiser quoique ce soit. Et Gérardmer, ça se prononce Gérardmé, pas Gérardmère, pour des raisons historiques que tout bon Gérômois et toute bonne Gérômoise connaissent, raisons que nous n’allons pas rappeler ici. Ajoutons que ce n’est sans doute pas avec ça qu’on fera avancer le schmilblick. Et pour conclure, avec La Bresse, on fait comment ? Et Fraize ? Domrémy-la-Pucelle on « masculinise » ? Et pour la ville de L’Habit (Normandie), ils vont être contents les habitants, on les rebaptisera d’ailleurs peut-être les Biroutois pour l’occasion ?! Bref, la cause est juste, mais le projet est un peu cheap, ou bancal, à vous de voir…

Faudrait-il emboiter le pas de la Ville de Pantin (Seine-Saint-Denis) dont le maire a annoncé que sa commune allait changer de nom cette année, de manière symbolique ?

En effet, La ville se nommera désormais PantinE, en signe de l'engagement de cette ville populaire pour l'égalité entre les femmes et les hommes. Précisons tout de même que cette décision (applicable sur une année calendaire) est purement symbolique et ne pourra pas être utilisée dans les documents officiels. Alors la question se pose (vite fait ...) : faut-il rebaptiser Gérardmer : GérardmerE ? Osons se "risquer" à un pronostique : peu de chance à priori ! Cette décision sent le gadget du côté de Pantin. Ensuite Gérardmer c'est déjà la Perle des Vosges, si besoin est de féminiser quoique ce soit. Et Gérardmer, ça se prononce Gérardmé, pas Gérardmère, pour des raisons historiques que tout bon Gérômois et toute bonne Gérômoise connaissent, raisons que nous n'allons pas rappeler ici. Ajoutons que ce n'est sans doute pas avec ça qu'on fera avancer le schmilblick. Et pour conclure, avec La Bresse, on fait comment ? Et Fraize ? Domrémy-la-Pucelle on "masculinise" ? Et pour la ville de L'Habit (Normandie), ils vont être contents les habitants, on les rebaptisera d'ailleurs peut-être les Biroutois pour l'occasion ?! Bref, la cause est juste, mais le projet est un peu cheap, ou bancal, à vous de voir...



7 réactions sur “A quand Gérardmer avec un E à la fin ?

  1. pascal

    Effectivement vraiment stupide et uniquement politiquement correcte la rubrique est excellente nous sommes bien d’accord et avons bien rigolé

    répondre
  2. RIETTE Françoise

    Avant d’ajouter un e à sa ville, le maire de Pantin ferait bien de la nettoyer de tous les dealers qui la pourrisse ! Croyez-moi !

    répondre
  3. Jean-Paul Petit

    Le maire de Pantin n’a rien inventé. Le conte musical Pantin Pantine a été créé au conservatoire de Courbevoie en 1997.
    On reste pantois devant une décision militante aussi incongrue.Et c’est vrai qu’il vaut mieux en rire. Sans doute d’autres habitants que ceux de L’Habit sont-ils dubitatifs. Pr exemple ceux de Mâcon ou de Juan-les-Pins.

    répondre
  4. Axel Barberi

    Le maire de Pantin n’a rien inventé. Le conte musical Pantin Pantine a été créé au conservatoire de Courbevoie en 1997.
    On reste pantois devant une décision militante aussi incongrue.Et c’est vrai qu’il vaut mieux en rire. Sans doute d’autres habitants que ceux de L’Habit sont-ils dubitatifs. Pr exemple ceux de Mâcon ou de Juan-les-Pins.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.