Search
samedi 28 jan 2023
  • :
  • :

CCGHV : Revaz Matchabeli et Pascal Mathieu vont pouvoir profiter d’une retraite bien méritée "De belles années ici"

Écouter cet article
image_pdfimage_print
Revaz Matchabeli et Pascal MATHIEU.

Revaz Matchabeli et Pascal MATHIEU.

 

revaz matchabeli et pascal mathieu départ retraite CCGHV (1)Pour conclure cette première cérémonie des vœux de la CCGHV, Sandrine Bédel avait le plaisir de mettre à l’honneur deux agents qui sont partis en retraite pendant l’année 2022. Commençons avec Revaz Matchabeli, professeur de violoncelle arrivé en août 2015 et qui a ouvert la voie à la création de la classe de violoncelle à son arrivée à l’école de musique. Classe qui s’est développée dans son sillage avec des élèves qui ont gagné en confiance et en performance, permettant ainsi la création de l’orchestre symphonique avec l’aide des collègues des classes de cordes. Quelques concerts ont ainsi pu avoir lieu, notamment en juin 2020 à l’église Saint Barhtélémy pour l’ensemble de violoncelle et l’orchestre symphonique, avec Revaz en soliste. concert qui restera comme un des très beaux moments musicaux que l’école a produit. Connu et reconnu pour son jeu, sa gentillesse et sa pédagogie, Revaz gardera en tête ces belles années passées à l’école de musique, dans un fonctionnement harmonieux (sans mauvais jeu de mots) et une bonne ambiance créée par Ludovic Bérard son directeur. Une ambiance importante aux yeux du professeur de violoncelle qui a pris beaucoup de plaisir à enseigner ici avec ses collègues et avec les élèves de l’école.

revaz matchabeli et pascal mathieu départ retraite CCGHV (2)Quant à Pascal MATHIEU, il a rejoint la mairie de Gérardmer au service « brigade verte » en 1993 avant d’être nommé stagiaire puis titulaire en tant qu’agent d’entretien afin de gérer le nettoyage et le gardiennage des gymnases ainsi que l’entretien et la propreté de la ville. Il est progressivement monté en grade  pour être enfin nommé adjoint technique territorial principal de 2ème classe en octobre 2007. « Pascal est un agent disponible, volontaire et investi, même si son heure d’arrivée n’était jamais prévisible, il en était de même pour son heure de départ : une fois la mission commencée, plus rien ne pouvait l’arrêter ! » précisait avec humour Sandrine Bédel. « Communiquez entre vous, discutez entre vous, restez ensemble et vous y arriverez » sera le dernier message adressé par Pascal à ses anciens collègues de travail.

[caption id="attachment_199413" align="aligncenter" width="960"]Revaz Matchabeli et Pascal MATHIEU. Revaz Matchabeli et Pascal MATHIEU.[/caption]   revaz matchabeli et pascal mathieu départ retraite CCGHV (1)Pour conclure cette première cérémonie des vœux de la CCGHV, Sandrine Bédel avait le plaisir de mettre à l'honneur deux agents qui sont partis en retraite pendant l'année 2022. Commençons avec Revaz Matchabeli, professeur de violoncelle arrivé en août 2015 et qui a ouvert la voie à la création de la classe de violoncelle à son arrivée à l'école de musique. Classe qui s'est développée dans son sillage avec des élèves qui ont gagné en confiance et en performance, permettant ainsi la création de l'orchestre symphonique avec l'aide des collègues des classes de cordes. Quelques concerts ont ainsi pu avoir lieu, notamment en juin 2020 à l'église Saint Barhtélémy pour l'ensemble de violoncelle et l'orchestre symphonique, avec Revaz en soliste. concert qui restera comme un des très beaux moments musicaux que l'école a produit. Connu et reconnu pour son jeu, sa gentillesse et sa pédagogie, Revaz gardera en tête ces belles années passées à l'école de musique, dans un fonctionnement harmonieux (sans mauvais jeu de mots) et une bonne ambiance créée par Ludovic Bérard son directeur. Une ambiance importante aux yeux du professeur de violoncelle qui a pris beaucoup de plaisir à enseigner ici avec ses collègues et avec les élèves de l'école. revaz matchabeli et pascal mathieu départ retraite CCGHV (2)Quant à Pascal MATHIEU, il a rejoint la mairie de Gérardmer au service "brigade verte" en 1993 avant d'être nommé stagiaire puis titulaire en tant qu'agent d'entretien afin de gérer le nettoyage et le gardiennage des gymnases ainsi que l'entretien et la propreté de la ville. Il est progressivement monté en grade  pour être enfin nommé adjoint technique territorial principal de 2ème classe en octobre 2007. "Pascal est un agent disponible, volontaire et investi, même si son heure d'arrivée n'était jamais prévisible, il en était de même pour son heure de départ : une fois la mission commencée, plus rien ne pouvait l'arrêter !" précisait avec humour Sandrine Bédel. "Communiquez entre vous, discutez entre vous, restez ensemble et vous y arriverez" sera le dernier message adressé par Pascal à ses anciens collègues de travail.



3 réactions sur “CCGHV : Revaz Matchabeli et Pascal Mathieu vont pouvoir profiter d’une retraite bien méritée

  1. Fr. Laubacher

    Excusez mon insistance,
    Excusez cette redite,
    Mais je ne peux m’empêcher de faire un copier coller du commentaire fait en septembre dernier au sujet de celui que la législation appelle un « agent » lui qui a connu les agents du KGB et autres agents de police soviétiques…et qui aurait mérité, même si c’est le terme ad hoc …, un autre qualificatif pour son départ en retraite…

    « Ma corde sensible bourdonne !…

    Quelle législation aveugle et sourde ! ….
    Quel luxe prétentieux !…
    Quel gâchis de compétences…
    En un mot …
    Quelle perte !…

    Priver ainsi les élèves de très talentueux professeurs est un désespoir évoqué lors de chaque départ en retraite de « grosses pointures » sous prétexte …
    Que leur incontournable compteur marque désormais des années de sagesse et d’accomplissement merveilleux …
    Alors que ce compteur leur donne désormais tout loisir pour profiter d’un temps plus calme et plus doux pour transmettre et transmettre encore…
    Mais transmettre à qui maintenant ??????
    Retraite… châtiment ???
    Retraite … penitence ????
    Et certainement pas …Retraite ….méritée !…

    Ce n’est que mon avis mais je tenais à vous le partager, inutile de préciser de quelle grosse pointure je parle …
    Tout le monde l’aura reconnu …

    Vouons aux gémonies cette
    Législation froide sourde et aveugle …
    Qui est malheureusement incontournable …
    Comme l’est ce fameux compteur !…

    Merci à lui
    Merci à lui pour sa gentillesse
    Merci à lui pour son immense savoir..
    Immense savoir tant slave que français, tant musical que littéraire et cinématographique…
    Merci à lui pour son incroyable compétence,
    Merci à lui pour son incroyable talent
    Merci à lui pour sa générosité et son incorrigible humilité
    Merci à lui d’avoir choisi la France
    Merci à lui d’avoir choisi Gérardmer
    Merci pour tout ce qu’il a pu donner aux élèves de l’école de musique de Gerardmer et aux autres…

    Longue vie à lui, à son cello… des cieux, …et son merveilleux archet ! »

    répondre
  2. Mathieu. P

    Merci à toutes et à tous, Elus, Directrice, Responsables, Collègues d’avoir colaborer ensemble toutes ces années, pour ce travail enrichissant qui m’a toujours tenu à coeur. Grâce à vous je part en rertaite avec de bons souvenirs.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.