Search
vendredi 3 fév 2023
  • :
  • :

Conseil municipal – avenir de l’hôpital et soutien au Député vosgien David Valence

Écouter cet article
image_pdfimage_print

Les questions diverses se sont poursuivies avec un point sur l’hôpital de Gérardmer, l’élu du groupe Gérardmer Solidaire Eric Defranould souhaitant un peu plus de précisions sur le sujet : « Lors des vœux à l’hôpital de Gérardmer, le directeur général des hôpitaux du massif vosgien, annonce que 2023 « va voir la réhabilitation d’une grande partie de l’hôpital » ainsi « qu’un grand bon dans l’offre en imagerie médicale » : nous aimerions savoir de quoi il s’agit ? » Le maire de Gérardmer a déclaré que le dossier était bien engagé et attendait la validation définitive de l’ARS qui pourrait vraisemblablement être principal financeur du projet étant donné que l’hôpital local est labellisé hôpital de proximité. Une réhabilitation et reconstruction serait alors engagé, le bâtiment principal n’étant plus conforme en matière d’accessibilité, protection incendie etc. Concernant l’imagerie, outre une réhabilitation l’offre serait renforcée avec notamment l’arrivée d’un scanner, probablement dès cette année d’ailleurs… Et Éric Defranould de prendre position en faisant remarquer que c’était sans doute sur le personnel qu’il fallait surtout progresser. « Le projet comprend la création d’une annexe de logement pour le personnel pour justement améliorer l’attractivité de l’hôpital de ce point de vue » a ajouté l’adjoint au maire Pierre Imbert. Affaire à suivre…

Pour conclure cette première salve de questions diverses, le groupe Gérardmer Solidaire a également souhaité évoquer le problème malheureusement d’actualité de l’homophobie :
« Le drame horrible qui vient de se produire à Golbey doit interroger la société et la faire évoluer ; en France le harcèlement homophobe est la cause d’un quart des suicides chez les jeunes… Le député des Vosges David Valence en est également aujourd’hui la cible à travers des lettres anonymes bien sûr. Le Conseil Municipal de Gérardmer, réuni ce jour, apporte à Monsieur David Valence et à toutes celles et ceux qui sont victimes de tels agissements infâmes, sa pleine et entière solidarité. » Et le premier magistrat de prolonger ces propos en marquant son soutien à l’ensemble des maires et des élus qui sont victimes directes ou indirectes de violences verbales ou physiques, dont les logements ou véhicules sont dégradés/détériorés etc. « La liste est bien longue » déplorait Stessy Speissmann Mosas…

La suite dans un prochain article.

Les questions diverses se sont poursuivies avec un point sur l'hôpital de Gérardmer, l'élu du groupe Gérardmer Solidaire Eric Defranould souhaitant un peu plus de précisions sur le sujet : "Lors des vœux à l'hôpital de Gérardmer, le directeur général des hôpitaux du massif vosgien, annonce que 2023 "va voir la réhabilitation d'une grande partie de l'hôpital" ainsi "qu'un grand bon dans l'offre en imagerie médicale" : nous aimerions savoir de quoi il s'agit ?" Le maire de Gérardmer a déclaré que le dossier était bien engagé et attendait la validation définitive de l'ARS qui pourrait vraisemblablement être principal financeur du projet étant donné que l'hôpital local est labellisé hôpital de proximité. Une réhabilitation et reconstruction serait alors engagé, le bâtiment principal n'étant plus conforme en matière d'accessibilité, protection incendie etc. Concernant l'imagerie, outre une réhabilitation l'offre serait renforcée avec notamment l'arrivée d'un scanner, probablement dès cette année d’ailleurs... Et Éric Defranould de prendre position en faisant remarquer que c'était sans doute sur le personnel qu'il fallait surtout progresser. "Le projet comprend la création d'une annexe de logement pour le personnel pour justement améliorer l'attractivité de l'hôpital de ce point de vue" a ajouté l'adjoint au maire Pierre Imbert. Affaire à suivre...
Pour conclure cette première salve de questions diverses, le groupe Gérardmer Solidaire a également souhaité évoquer le problème malheureusement d'actualité de l'homophobie :
"Le drame horrible qui vient de se produire à Golbey doit interroger la société et la faire évoluer ; en France le harcèlement homophobe est la cause d'un quart des suicides chez les jeunes... Le député des Vosges David Valence en est également aujourd'hui la cible à travers des lettres anonymes bien sûr. Le Conseil Municipal de Gérardmer, réuni ce jour, apporte à Monsieur David Valence et à toutes celles et ceux qui sont victimes de tels agissements infâmes, sa pleine et entière solidarité." Et le premier magistrat de prolonger ces propos en marquant son soutien à l'ensemble des maires et des élus qui sont victimes directes ou indirectes de violences verbales ou physiques, dont les logements ou véhicules sont dégradés/détériorés etc. "La liste est bien longue" déplorait Stessy Speissmann Mosas...
La suite dans un prochain article.



5 réactions sur “Conseil municipal – avenir de l’hôpital et soutien au Député vosgien David Valence

    1. Houlà.

      Mieux vaut disposer d’un hopital pas tout à fait  » aux normes  » que de ne rien avoir du tout.
      Notre hopital est surtout dédié aux soins palliatifs, aux convalescences, et aux petits bobos.
      Il remplit parfaitement sa mission.

      répondre
    1. Houlà.

      Encore un membre de la secte yakafaucon.

      L’argent ne pousse pas sur les arbres…
      Dans un pays plombé par les plus fortes dépenses sociales du monde et une économie en berne, aucun secteur public n’est épargné par la baisse de moyens.
      Ce, malgré un racket fiscal trés élevé.

      Si voulez voir des établissements de santé qui ne sont
      pas  » aux normes », allez en Afrique, en Amerique du Sud, au Moyen et Proche orient,au maghreb, en Asie centrale, en Inde, à Madagascar, aux Comores, au Sri lanka, à Haiti, etc, etc…..

      répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.