Search
samedi 28 jan 2023
  • :
  • :

Jean-Pierre List – Échecs avec succès pour le fondateur du club d’échecs des Hautes Vosges L’EHV compte aujourd'hui 61 adhérents, ce qui en fait le premier club du département

Écouter cet article
image_pdfimage_print

Issu du Baby boom d’après guerre, Jean-Pierre List naquit à Strasbourg d’une fratrie de 5 enfants. A cette époque, nul ne peut deviner le joueur d’échecs qui somnole en lui. Après avoir suivi des études informatiques, Jean-Pierre s’est construit une carrière professionnelle qui prend fin à Paris. Ainsi, l’âge de la retraite débute son investissement dans les échecs.

Il se lance dans la création
Aussi loin que remontent ses souvenirs, ce sport, bien que principalement intellectuel, s’inscrit dans l’âge de raison pour un raisonnement hautement brillant.
Sa naissance échiquienne a vu le jour dans la vallée de la Haute Moselotte. Quelques balbutiements qui se sont rapidement transformés en une ferveur fortifiante. Insuffisante pour un caractère volontaire, il cherche à édifier son enthousiasme dans le voisinage. Il ne trouve rien de bien établi. Qu’importe, il se lance dans la création.

Début de l’échiquier géromois
En 2017, suite à de diverses démarches administratives, une ébauche de club se transforme rapidement en un lieu de rendez-vous de joueurs d’échecs à Gérardmer. Satisfait, Jean-Pierre List pouvait s’adonner à son jeu favori une fois par semaine. L’Échiquier Géromois est né de cette étincelle joueuse.
Afin de peaufiner son instauration, Jean-Pierre organise un site Internet. Préciser toutes informations nécessaires à la formation des joueurs ainsi que les éventuels rendez-vous de compétitions, lui paraît nécessaire. Un clic sur « Échiquier Géromois » et des données éducatives ou des indications de rencontres s’inscrivent sur écran. Opération réussie !

Le club de Vagney est lancé
Le parcours jusqu’à Vagney se trace. Il suffit de quelques passionnés. Ils existent et montrent leur intérêt à l’homme de la situation ; Jean-Pierre List leur accorde sa confiance. En 2018, l’Échiquier Géromois s’enrichit de quelques membres voinrauds supplémentaires. Il lui faut trouver une salle disponible à Vagney et le club sera lancé.
Ce sera la salle Trait-d’Union qui sera sélectionnée par l’administration. Le bouche à oreille fonctionne bien ; avec l’aide des flyers distribués aux élèves des écoles, des affiches apposées dans les commerces et le courage de Jean-Pierre qui promeut sa passion avec effusion, le club ouvre ses portes aux demandeurs afficionados d’échecs chaque jeudi soir de 17 h à 19h30 h. Désormais, 19 membres comptent parmi les joueurs jeunes et moins jeunes, tout confondu.

Une entité commune : naissance de l’échiquier des Hautes Vosges (EHV)
2020 sera l’année charnière pour le président de l’Échiquier Géromois. Il décide de créer une section à La Bresse, commune qu’il connait particulièrement bien puisqu’il y réside. Mais il lui faut des adhérents. Qu’à cela ne tienne, il parcourt les écoles pour se faire connaître. L’école St-Laurent se préoccupe du projet et le contacte pour ses élèves. Un créneau s’ouvre à la Maison des Associations, 3 heures par semaine.
Mais Jean-Pierre List ne s’arrête pas là. Cette année semble lui sourire. Les club de Gérardmer, de Vagney et de La Bresse fonctionnant bien, il décide de créer une entité commune aux trois : l’Echiquier des Hautes Vosges (EHV) voit le jour. Le site Internet se modèle sur cette désignation. La présidence l’impose. Côté administratif, il lui faut au minimum un trésorier et un secrétaire. Il les trouve auprès de joueurs enthousiastes.

S’ensuivent les club de Remiremont et de Cornimont
Toujours par correspondance, il fait la demande d’une salle à la Mairie de Remiremont afin de lancer un club d’échecs. Accordé ! En 2021, l’EHV vient s’enrichir d’un cercle échiquien supplémentaire. Il ne restait plus que Cornimont qui l’attendait de pieds fermes ; ce qui fut fait le 21 octobre 2022. Aujourd’hui, l’EHV compte 61 adhérents et demeure le premier club de joueurs d’échecs du département.

M.N

Issu du Baby boom d’après guerre, Jean-Pierre List naquit à Strasbourg d’une fratrie de 5 enfants. A cette époque, nul ne peut deviner le joueur d’échecs qui somnole en lui. Après avoir suivi des études informatiques, Jean-Pierre s’est construit une carrière professionnelle qui prend fin à Paris. Ainsi, l’âge de la retraite débute son investissement dans les échecs. Il se lance dans la création Aussi loin que remontent ses souvenirs, ce sport, bien que principalement intellectuel, s’inscrit dans l’âge de raison pour un raisonnement hautement brillant. Sa naissance échiquienne a vu le jour dans la vallée de la Haute Moselotte. Quelques balbutiements qui se sont rapidement transformés en une ferveur fortifiante. Insuffisante pour un caractère volontaire, il cherche à édifier son enthousiasme dans le voisinage. Il ne trouve rien de bien établi. Qu’importe, il se lance dans la création. Début de l’échiquier géromois En 2017, suite à de diverses démarches administratives, une ébauche de club se transforme rapidement en un lieu de rendez-vous de joueurs d’échecs à Gérardmer. Satisfait, Jean-Pierre List pouvait s’adonner à son jeu favori une fois par semaine. L’Échiquier Géromois est né de cette étincelle joueuse. Afin de peaufiner son instauration, Jean-Pierre organise un site Internet. Préciser toutes informations nécessaires à la formation des joueurs ainsi que les éventuels rendez-vous de compétitions, lui paraît nécessaire. Un clic sur « Échiquier Géromois » et des données éducatives ou des indications de rencontres s’inscrivent sur écran. Opération réussie ! Le club de Vagney est lancé Le parcours jusqu’à Vagney se trace. Il suffit de quelques passionnés. Ils existent et montrent leur intérêt à l’homme de la situation ; Jean-Pierre List leur accorde sa confiance. En 2018, l’Échiquier Géromois s’enrichit de quelques membres voinrauds supplémentaires. Il lui faut trouver une salle disponible à Vagney et le club sera lancé. Ce sera la salle Trait-d’Union qui sera sélectionnée par l’administration. Le bouche à oreille fonctionne bien ; avec l’aide des flyers distribués aux élèves des écoles, des affiches apposées dans les commerces et le courage de Jean-Pierre qui promeut sa passion avec effusion, le club ouvre ses portes aux demandeurs afficionados d’échecs chaque jeudi soir de 17 h à 19h30 h. Désormais, 19 membres comptent parmi les joueurs jeunes et moins jeunes, tout confondu. Une entité commune : naissance de l’échiquier des Hautes Vosges (EHV) 2020 sera l’année charnière pour le président de l’Échiquier Géromois. Il décide de créer une section à La Bresse, commune qu’il connait particulièrement bien puisqu’il y réside. Mais il lui faut des adhérents. Qu’à cela ne tienne, il parcourt les écoles pour se faire connaître. L’école St-Laurent se préoccupe du projet et le contacte pour ses élèves. Un créneau s’ouvre à la Maison des Associations, 3 heures par semaine. Mais Jean-Pierre List ne s’arrête pas là. Cette année semble lui sourire. Les club de Gérardmer, de Vagney et de La Bresse fonctionnant bien, il décide de créer une entité commune aux trois : l’Echiquier des Hautes Vosges (EHV) voit le jour. Le site Internet se modèle sur cette désignation. La présidence l’impose. Côté administratif, il lui faut au minimum un trésorier et un secrétaire. Il les trouve auprès de joueurs enthousiastes. S’ensuivent les club de Remiremont et de Cornimont Toujours par correspondance, il fait la demande d’une salle à la Mairie de Remiremont afin de lancer un club d’échecs. Accordé ! En 2021, l’EHV vient s’enrichir d’un cercle échiquien supplémentaire. Il ne restait plus que Cornimont qui l’attendait de pieds fermes ; ce qui fut fait le 21 octobre 2022. Aujourd’hui, l’EHV compte 61 adhérents et demeure le premier club de joueurs d’échecs du département. M.N



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.