Search
vendredi 3 fév 2023
  • :
  • :

Nouvelles compétences, nouveaux locaux, nouveau travaux : 2023, une année qui s’annonce particulièrement dense pour la CCGHV Premier anniversaire et premiers voeux pour la nouvelle communauté de communes

Écouter cet article
image_pdfimage_print
Sandrine Bédel, directrice des services de la CCGHV.

Sandrine Bédel, directrice des services de la CCGHV.

La toute première cérémonie des vœux de la jeune histoire de la Communauté de Communes Gérardmer Hautes Vosges avait lieu ce lundi soir à la maison de la musique, lieu qui n’avait pas été choisi par hasard pour évoquer une première année de fonctionnement « riche, dense et souvent compliquée, (…) marquée par différents temps de construction » pour reprendre les mots du président Stessy Speissmann. Ce qui n’est pas une mauvaise chose, loin s’en faut, car les bases ont été posées suite à ces premiers pas globalement satisfaisants. La CCGHV va donc continuer d’avancer en 2023 en portant la voix des préoccupations locales avec de nombreux projets qui vont être lancés et/ou qui vont se concrétiser.

Stessy Speissmann, président de la CCGHV

Stessy Speissmann, président de la CCGHV

Comme le précisait la directrice des services Sandrine Bédel, le fait d’avoir recentré cette nouvelle communauté de communes « sur un territoire cohérent donne du sens aux projets communs de développement de ce même territoire. » Sans rentrer dans les détails, on évoquera le transfert de la ludothèque, de la médiathèque et des écoles de musiques (Gérardmer et Granges-Aumontzey) à la CCGHV qui a permis, après les incertitudes du début d’année, de lancer des manifestations et événements de qualité dès l’été. « Le nouvel agenda culturel créé par les services démontre un engagement commun et annonce une année 2023 riche et variée : elle sera notamment marquée par les 10 ans de la maison de la musique » ajoute Sandrine Bédel. Des propos que prolongera Stessy Speissmann lors de son allocution : « C’était une volonté de notre part de faire ces vœux ici car c’est une des premières réussites de la communauté de communes, avec une école qui rayonne en matière de culture avec l’antenne de Granges-Aumontzey. »

Une nouvelle directrice pour le service eau & assainissement

voeux CCGHV (2)

Le nombre d’agents de la CCGHV est passé de 51 il y a un an à 82 aujourd’hui, notamment avec la prise de certaines compétences.

Autre point important abordé ce lundi, les services à la population évoqués entre autres par le biais du relais petite enfance et du portage de repas à domicile qui offrent toujours une prestation de qualité aux seniors et aux tout-petits. De manière générale, le service à la population doit rester une priorité pour la CCGHV et ses élus qui tiennent à conserver et même améliorer la qualité de ce service à travers ce territoire cohérent : « Imposée, la prise des compétences urbanisme et eau & assainissement prend tout son sens dans ce nouveau territoire » ajoute Stessy Speissmann. « Ce service (eau & assainissement) constitue un nouveau défi pour notre structure : une continuité de service de qualité, une facturation centralisée et un enjeu majeur : la gestion durable de notre ressource en eau » déclare quant à elle Sandrine Bédel. Ajoutons qu’une nouvelle directrice a été recrutée sur ce service, elle prendra ses fonctions en mars prochain. Quant au prix de l’eau, il ne bougera qu’en 2024 : « Nous devons faire face à l’augmentation des prix de l’énergie et les tarifs doivent de toute façon être harmonisés, c’est une oblogation. Ceci étant, nous avons des prix très proches et ne faisons pas appel au privé pour ce service, ce qui facilitera cette harmonisation, tout comme la mutualisation des investissements qui arrivent sur le réseau et la station d’épuration par exemple » poursuit le président de la CCGHV, manifestement enthousiaste.

La ludothèque et les agents de la CCGH s’installeront au Tilleul.

DSC_0370D’autres chantiers restent encore à engager et constitueront la feuille de route à fixer par les élus comme l’accompagnement au développement des entreprises, l’instruction des documents d’urbanisme, le développement de la mobilité active ou encore la création de la maison de services au public itinérante. Ajoutons les travaux de l’Office du Tourisme qui se profileront en 2023 ou encore les travaux prévus au sein de l’espace Tilleul sur 2 étages pour accueillir les agents de la CCGHV sur 1 étage, ainsi que la ludothèque sur un autre. Toute la petite enfance serait alors recentrée dans le bâtiment de la rue du Calvaire à Gérardmer qui abrite actuellement la ludothèque et la crèche. De la place serait alors libérée à la halte-garderie de Jean Macé… Bref, une sorte de jeu des chaises musicales entre les bâtiments communaux et municipaux vient de s’enclencher. Enfin, évoquons le service Environnement-déchets avec des chantiers qui ont été engagés en 2022 et qui se poursuivront en 2023 avec la rénovation de la déchèterie et du quai de transit, sans oublier le tri et la collecte des ordures ménagères en points d’apport volontaire qui vont prendre une nouvelle envergure. Mais pour que tous ces projets se concrétisent, il faut bien entendu des forces vives, et c’est pour cela que Sandrine Bédel et Stessy Speissmann ont tenu à remercier l’ensemble des agents des services de la CCGHV pour leur engagement et leur dévouement, eux qui sont restés investis et soudés malgré les multiples changements de communautés de communes.

[caption id="attachment_199410" align="aligncenter" width="560"]Sandrine Bédel, directrice des services de la CCGHV. Sandrine Bédel, directrice des services de la CCGHV.[/caption]

La toute première cérémonie des vœux de la jeune histoire de la Communauté de Communes Gérardmer Hautes Vosges avait lieu ce lundi soir à la maison de la musique, lieu qui n'avait pas été choisi par hasard pour évoquer une première année de fonctionnement "riche, dense et souvent compliquée, (...) marquée par différents temps de construction" pour reprendre les mots du président Stessy Speissmann. Ce qui n'est pas une mauvaise chose, loin s'en faut, car les bases ont été posées suite à ces premiers pas globalement satisfaisants. La CCGHV va donc continuer d'avancer en 2023 en portant la voix des préoccupations locales avec de nombreux projets qui vont être lancés et/ou qui vont se concrétiser.

[caption id="attachment_199415" align="alignright" width="283"]Stessy Speissmann, président de la CCGHV Stessy Speissmann, président de la CCGHV[/caption]

Comme le précisait la directrice des services Sandrine Bédel, le fait d'avoir recentré cette nouvelle communauté de communes "sur un territoire cohérent donne du sens aux projets communs de développement de ce même territoire." Sans rentrer dans les détails, on évoquera le transfert de la ludothèque, de la médiathèque et des écoles de musiques (Gérardmer et Granges-Aumontzey) à la CCGHV qui a permis, après les incertitudes du début d'année, de lancer des manifestations et événements de qualité dès l'été. "Le nouvel agenda culturel créé par les services démontre un engagement commun et annonce une année 2023 riche et variée : elle sera notamment marquée par les 10 ans de la maison de la musique" ajoute Sandrine Bédel. Des propos que prolongera Stessy Speissmann lors de son allocution : "C'était une volonté de notre part de faire ces vœux ici car c'est une des premières réussites de la communauté de communes, avec une école qui rayonne en matière de culture avec l'antenne de Granges-Aumontzey."

Une nouvelle directrice pour le service eau & assainissement [caption id="attachment_199414" align="alignleft" width="310"]voeux CCGHV (2) Le nombre d'agents de la CCGHV est passé de 51 il y a un an à 82 aujourd'hui, notamment avec la prise de certaines compétences.[/caption]

Autre point important abordé ce lundi, les services à la population évoqués entre autres par le biais du relais petite enfance et du portage de repas à domicile qui offrent toujours une prestation de qualité aux seniors et aux tout-petits. De manière générale, le service à la population doit rester une priorité pour la CCGHV et ses élus qui tiennent à conserver et même améliorer la qualité de ce service à travers ce territoire cohérent : "Imposée, la prise des compétences urbanisme et eau & assainissement prend tout son sens dans ce nouveau territoire" ajoute Stessy Speissmann. "Ce service (eau & assainissement) constitue un nouveau défi pour notre structure : une continuité de service de qualité, une facturation centralisée et un enjeu majeur : la gestion durable de notre ressource en eau" déclare quant à elle Sandrine Bédel. Ajoutons qu'une nouvelle directrice a été recrutée sur ce service, elle prendra ses fonctions en mars prochain. Quant au prix de l'eau, il ne bougera qu'en 2024 : "Nous devons faire face à l'augmentation des prix de l'énergie et les tarifs doivent de toute façon être harmonisés, c'est une oblogation. Ceci étant, nous avons des prix très proches et ne faisons pas appel au privé pour ce service, ce qui facilitera cette harmonisation, tout comme la mutualisation des investissements qui arrivent sur le réseau et la station d'épuration par exemple" poursuit le président de la CCGHV, manifestement enthousiaste.

La ludothèque et les agents de la CCGH s'installeront au Tilleul.

DSC_0370D'autres chantiers restent encore à engager et constitueront la feuille de route à fixer par les élus comme l'accompagnement au développement des entreprises, l'instruction des documents d'urbanisme, le développement de la mobilité active ou encore la création de la maison de services au public itinérante. Ajoutons les travaux de l'Office du Tourisme qui se profileront en 2023 ou encore les travaux prévus au sein de l'espace Tilleul sur 2 étages pour accueillir les agents de la CCGHV sur 1 étage, ainsi que la ludothèque sur un autre. Toute la petite enfance serait alors recentrée dans le bâtiment de la rue du Calvaire à Gérardmer qui abrite actuellement la ludothèque et la crèche. De la place serait alors libérée à la halte-garderie de Jean Macé... Bref, une sorte de jeu des chaises musicales entre les bâtiments communaux et municipaux vient de s'enclencher. Enfin, évoquons le service Environnement-déchets avec des chantiers qui ont été engagés en 2022 et qui se poursuivront en 2023 avec la rénovation de la déchèterie et du quai de transit, sans oublier le tri et la collecte des ordures ménagères en points d'apport volontaire qui vont prendre une nouvelle envergure. Mais pour que tous ces projets se concrétisent, il faut bien entendu des forces vives, et c'est pour cela que Sandrine Bédel et Stessy Speissmann ont tenu à remercier l'ensemble des agents des services de la CCGHV pour leur engagement et leur dévouement, eux qui sont restés investis et soudés malgré les multiples changements de communautés de communes.




4 réactions sur “Nouvelles compétences, nouveaux locaux, nouveau travaux : 2023, une année qui s’annonce particulièrement dense pour la CCGHV

    1. Houlà.

      L’enveloppe globale des impots locaux est en nette diminution.
      L’augmentation de la taxe fonciére est plus que largement compensée par la suppression de la taxe d’habitation.
      à noter que seuls les  » riches  » propriétaires payent cette taxe fonciére.

      répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.