Search
vendredi 3 fév 2023
  • :
  • :

Report du festival de sculpture international Camille Claudel et passage en biennale Communiqué de la Ville de La Bresse

Écouter cet article
image_pdfimage_print

Logo La Bresse hautes Vosges

Passage du festival international de sculpture
Camille Claudel en biennale

Depuis 1990, toutes les semaines de l’Ascension, à quelques exceptions près, ont accueilli le Festival international de sculpture sur bois Camille Claudel. Des centaines de sculpteurs s’y sont succédé au fil des ans, créant sur différents matériaux, en s’inspirant de thèmes variés, laissant derrière eux des œuvres d’art. Ces dernières ont connu plusieurs destinés : certaines sont restées sur la commune, d’autres ont rejoint le foyer des heureux gagnants du Prix du Public ou ont été achetées par des amoureux de la sculpture. Il y en a eu des cassées, des prêtées, des qui ont retrouvé leur créateur… Toutes ces sculptures ont fait l’histoire du Festival et le feront encore pendant de nombreuses années.

En 2022, la 30e édition a été fêtée avec beauté, prouvant que le Festival a toute sa place dans la vie culturelle locale.

Mais à l’heure du bilan plusieurs constats sont tombés. Si le nombre de visiteurs sur le Festival ne tarit pas (preuve de la qualité de l’événement et de la curiosité qu’il suscite), celui des bénévoles en revanche s’étiole d’année en année. Et sans la participation de bonnes âmes, le Festival ne saurait se tenir en bonne et due forme. Dans bien des domaines le bénévolat s’essouffle et le Festival n’est pas épargné… Le monde artistique a lui aussi changé et les critères pour accueillir des sculpteurs sur un symposium ne sont plus les mêmes que par le passé. Le travail des sculpteurs est davantage reconnu et protégé, ce qui est très bien mais cela a un coût ! Enfin l’aide des pouvoirs publics ne cesse de diminuer et impose à la commune des frais toujours plus importants.

Face à tous ces faits, le Comité d’organisation, composé d’élus, de salariés communaux et surtout de personnes volontaires, n’a pas eu d’autres choix que de réfléchir au Festival dans sa globalité. S’il ne fait aucun doute que le Festival fasse partie de la vie de La Bresse, il doit en revanche être réimaginé, remodelé, modernisé, adapté aux contraintes et aux réalités de notre temps. Ainsi, après de nombreuses discussions pesant le pour et le contre, le Comité d’organisation a voté (à une faible majorité) le passage du Festival international de sculpture Camille Claudel en biennale.
Le Festival se tiendra donc tous les deux ans et la prochaine édition aura lieu en mai 2024. Le temps qui nous sépare de la prochaine édition permettra au Comité d’organisation de réfléchir à des évolutions, des perfectionnements ; aux bénévoles de prendre du temps pour eux sur ce long weekend de l’Ascension ; et aux équipes de travailler à des améliorations et de partir à la chasse aux financements !
Si le Festival n’animera plus la ville tous les ans, le weekend de l’Ascension n’en sera pas pour autant délaissé ! En effet, la municipalité, soucieuse de proposer des événements tout au long de l’année, a chargé le service culture et communication de proposer un événement pour les années sans Festival. Alexandrine Ducret, Adjointe déléguée à la Culture, et la commission culture ont choisi, pour l’année 2023, la tenue d’un salon d’artisanat d’art à la Halle des Congrès. Invité lors des trois dernières éditions du festival, l’Artisanat d’art sous diverses formes a beaucoup séduit les visiteurs. Entre artisanat, pratique artistique et savoir-faire, les artisans d’art sont des ambassadeurs de l’art et du patrimoine. Des expositions et des animations culturelles viendront ponctuer ce salon afin que la culture continue de rayonner sur la semaine de l’Ascension.

Logo La Bresse hautes Vosges

Passage du festival international de sculpture Camille Claudel en biennale

Depuis 1990, toutes les semaines de l’Ascension, à quelques exceptions près, ont accueilli le Festival international de sculpture sur bois Camille Claudel. Des centaines de sculpteurs s’y sont succédé au fil des ans, créant sur différents matériaux, en s’inspirant de thèmes variés, laissant derrière eux des œuvres d’art. Ces dernières ont connu plusieurs destinés : certaines sont restées sur la commune, d’autres ont rejoint le foyer des heureux gagnants du Prix du Public ou ont été achetées par des amoureux de la sculpture. Il y en a eu des cassées, des prêtées, des qui ont retrouvé leur créateur… Toutes ces sculptures ont fait l’histoire du Festival et le feront encore pendant de nombreuses années. En 2022, la 30e édition a été fêtée avec beauté, prouvant que le Festival a toute sa place dans la vie culturelle locale. Mais à l’heure du bilan plusieurs constats sont tombés. Si le nombre de visiteurs sur le Festival ne tarit pas (preuve de la qualité de l’événement et de la curiosité qu’il suscite), celui des bénévoles en revanche s’étiole d’année en année. Et sans la participation de bonnes âmes, le Festival ne saurait se tenir en bonne et due forme. Dans bien des domaines le bénévolat s’essouffle et le Festival n’est pas épargné… Le monde artistique a lui aussi changé et les critères pour accueillir des sculpteurs sur un symposium ne sont plus les mêmes que par le passé. Le travail des sculpteurs est davantage reconnu et protégé, ce qui est très bien mais cela a un coût ! Enfin l’aide des pouvoirs publics ne cesse de diminuer et impose à la commune des frais toujours plus importants. Face à tous ces faits, le Comité d’organisation, composé d’élus, de salariés communaux et surtout de personnes volontaires, n’a pas eu d’autres choix que de réfléchir au Festival dans sa globalité. S’il ne fait aucun doute que le Festival fasse partie de la vie de La Bresse, il doit en revanche être réimaginé, remodelé, modernisé, adapté aux contraintes et aux réalités de notre temps. Ainsi, après de nombreuses discussions pesant le pour et le contre, le Comité d’organisation a voté (à une faible majorité) le passage du Festival international de sculpture Camille Claudel en biennale. Le Festival se tiendra donc tous les deux ans et la prochaine édition aura lieu en mai 2024. Le temps qui nous sépare de la prochaine édition permettra au Comité d’organisation de réfléchir à des évolutions, des perfectionnements ; aux bénévoles de prendre du temps pour eux sur ce long weekend de l’Ascension ; et aux équipes de travailler à des améliorations et de partir à la chasse aux financements ! Si le Festival n’animera plus la ville tous les ans, le weekend de l’Ascension n’en sera pas pour autant délaissé ! En effet, la municipalité, soucieuse de proposer des événements tout au long de l’année, a chargé le service culture et communication de proposer un événement pour les années sans Festival. Alexandrine Ducret, Adjointe déléguée à la Culture, et la commission culture ont choisi, pour l’année 2023, la tenue d’un salon d’artisanat d’art à la Halle des Congrès. Invité lors des trois dernières éditions du festival, l’Artisanat d’art sous diverses formes a beaucoup séduit les visiteurs. Entre artisanat, pratique artistique et savoir-faire, les artisans d’art sont des ambassadeurs de l’art et du patrimoine. Des expositions et des animations culturelles viendront ponctuer ce salon afin que la culture continue de rayonner sur la semaine de l’Ascension.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.