Search
lundi 5 juin 2023
  • :
  • :

Claudine FLEURANCE n’est plus

Écouter cet article
image_pdfimage_print

Claudine Fleurance est décédée subitement le 16 mai des suites d’une rupture d’anévrisme, à l’âge de 67 ans.

Née le 13 septembre 1955 à Saint-Amé, elle était la fille de Michel Jeandin, décédé en 2016, et de Margue.

C. FleuranceElle résidait à Julienrupt, avec son époux Guy, avec qui elle avait eu deux enfants, Marc et Julien. Désormais retraitée, elle avait débuté sa carrière de préparatrice en pharmacie à la Pharmacie Lamberet de Vagney et l’avait terminée à la Pharmacie Baldacini de Gérardmer, en 2008. Elle avait alors décidé de se consacrer à son mandat de mairesse du Syndicat, après avoir été conseillère municipale, devenant ainsi la première syndicienne à accéder à ces fonctions.

Elle consacrait son temps à ses petits-enfants, Antoine et Gabriel, à ses cours de peinture et ses activités sportives, à son engagement bénévole pour les Blouses Roses de Remiremont, et aux voyages, pour accompagner Marc dans ses compétitions automobiles, rendre visite à Julien à Montréal, et découvrir de nouvelles régions avec Guy.

Sa gentillesse et son extrême attention aux autres laisseront un très grand vide.

Les obsèques seront célébrées à l’église de Saint-Amé, vendredi 19 mai, à 14 h 30.

Nos sincères condoléances.

Claudine Fleurance est décédée subitement le 16 mai des suites d’une rupture d’anévrisme, à l’âge de 67 ans.

Née le 13 septembre 1955 à Saint-Amé, elle était la fille de Michel Jeandin, décédé en 2016, et de Margue.

C. FleuranceElle résidait à Julienrupt, avec son époux Guy, avec qui elle avait eu deux enfants, Marc et Julien. Désormais retraitée, elle avait débuté sa carrière de préparatrice en pharmacie à la Pharmacie Lamberet de Vagney et l’avait terminée à la Pharmacie Baldacini de Gérardmer, en 2008. Elle avait alors décidé de se consacrer à son mandat de mairesse du Syndicat, après avoir été conseillère municipale, devenant ainsi la première syndicienne à accéder à ces fonctions.

Elle consacrait son temps à ses petits-enfants, Antoine et Gabriel, à ses cours de peinture et ses activités sportives, à son engagement bénévole pour les Blouses Roses de Remiremont, et aux voyages, pour accompagner Marc dans ses compétitions automobiles, rendre visite à Julien à Montréal, et découvrir de nouvelles régions avec Guy.

Sa gentillesse et son extrême attention aux autres laisseront un très grand vide.

Les obsèques seront célébrées à l’église de Saint-Amé, vendredi 19 mai, à 14 h 30.

Nos sincères condoléances.




6 réactions sur “Claudine FLEURANCE n’est plus

  1. Evelyne Villaume née Fleurance

    Toutes mes condoléances à la famille. Beaucoup de courage à toi Guilou dans ces moments très difficiles

    répondre
  2. Marchal Jean Martine

    Bien triste nouvelle. sincères condoléances à toute la famille et en pensées avec vous dans cette si difficile épreuve.
    Amitiés et peine.

    répondre
  3. Rouzé Jérémy

    Extrêmement surpris et attristé de cette nouvelle… je ne me suis jamais senti si proche qu’à chaque fois qu’elle me comptait ses aventures avec ses enfants et petits enfants. Toutes mes sincères condoléances.

    répondre
  4. Muriel Pierrel

    Nul doute que le départ prématuré de cette bienveillante personne qu’était Claudine laissera un grand vide parmi ses proches et ses amis.
    Nous avons partagé ensemble de bons moments artistiques à l’École d’Aquarelle de Arches et aussi sur les valeurs que nous avions en commun : la famille, la solidarité, l’aide aux plus démunis, la paix dans le monde, le respect des différences…
    Tu as été une belle personne sur terre, Claudine, repose en paix désormais.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.